Une vie équilibrée : est-ce une utopie ou pas dans ce nouveau monde?

1
une vie équilibrée

Comment réagirons-nous après avoir vécu ces périodes de distanciation sociale ? Avant, une grande majorité d’entre nous désirait une vie équilibrée. C’est humain, cette recherche. Avant la pandémie, nous cherchions entre autres choses une famille en harmonie, un travail parfait, une santé sans lacune. Ce qui est le plus cocasse, c’est que c’était impossible d’atteindre tout ça.

On visait une approche de vie sans tumulte. Avec cette façon d’aborder la vie, la plupart du temps, on se sentait coincé. Ce désir n’était pas logique. Ce contrôle sous-entendait une certaine recherche intuitive de sécurité. Et la sécurité, c’est une « fin illusoire » ou comme disait Plume : « La sécurité, plus t’en as, plus t’es collé ». Aujourd’hui, on vit dans un monde qui a basculé. Le plus drôle, c’est que ce monde est exactement le contraire de ce nous visions avant la COVID-19 malgré tous nos efforts consentis subterfuges qui avaient été imaginés.

Qu’on le veuille ou non, c’est le même sentiment d’être emprisonné qui s’exprime à présent. On est cloîtré dans nos maisons et on se cache derrière des masques en fuyant délibérément le contact avec autrui. Regardez les six pieds qui vous distancient des plus proches voisins et que dire de ces lavages de mains incessants. (Ne vous méprenez pas : en tant que chimiste, je ne saurais recommander suffisamment cette pratique incontournable. L’hygiène est l’approche à préconiser.)

Le changement, c’est la vie.

Nous sommes tous humains, et force est de constater que le changement est constant. Avant la COVID-19, on parcourait la vie en courant partout dans une spirale infernale vers le succès. Sans trop s’en rendre compte, on courait après l’échec. Plusieurs finissaient par être frustrés, puisque c’était souvent tout le contraire du succès auquel ils aboutissaient. Le stress, l’anxiété, la peur étaient au rendez-vous ! Vous voyez que c’est toujours le cas durant cette pandémie.

Aujourd’hui, la réalité de l’atteinte d’un succès risque de revêtir un tout autre aspect. Avant ou après la COVID-19, il nous faudra faire face au déséquilibre momentané pour trouver une nouvelle zone de confort.

La vie, c’est comme marcher.

Pour avancer, il nous faut nous mettre dans un déséquilibre contrôlé. Quand nous marchons, nous nous laissons légèrement tomber volontairement en déséquilibre vers l’avant. Puis, nous plaçons un pied devant l’autre pour compenser le mouvement et nous assurer de ne pas nous retrouver le nez au sol. C’est un peu comme si vous vous faisiez tomber, puis que vous vous rameniez à votre position initiale.

Pour garder un équilibre parfait, une fois debout, il faut rester fixe sur ses deux pieds. Si vous étiez en équilibre, vous seriez figé sur place. Marcher, c’est être constamment déséquilibré, mais dans un équilibre relatif : c’est ce déséquilibre qui permet d’avancer.

Pour atteindre un but académique, l’étudiant doit vivre un moment de débalancement. Il doit se concentrer de longues heures, étudier et revoir la matière de façon constante et sans relâche. C’est contraignant et épuisant ! Toutefois, à la fin du délai et des efforts consentis, il obtient un diplôme.

Non, l’équilibre n’est pas une vie.

La vie est un parcours vers le succès et nécessite que vous vous sentiez satisfait simultanément dans divers aspects de votre vie, tels que votre business, votre famille, l’emploi de votre temps libre, les amitiés que vous entretenez, vos finances, vos valeurs spirituelles, l’état de votre santé.

Avec les bouleversements causés par la pandémie, j’ose croire que nous vivrons en ayant une meilleure conscience sociale, environnementale et collective. Toutefois, ce qui ne changera pas, c’est l’espoir humain d’une vie pleine et équilibrée.

Nous devons redéfinir personnellement ce que représente une vie de succès. Earl Nightingale disait que « le succès est la réalisation progressive d’un idéal de valeur ». Réévaluer nos objectifs nous permet d’accroître l’énergie dans notre vie. Nous devons aspirer à un meilleur futur, en rêver pour qu’il s’exprime une fois que le tumulte sera derrière nous. L’antidote à la peur est l’action. Il nous faut nous retrouver momentanément en déséquilibre.

Quand il y a une partie de votre vie qui est bousculée et se retrouve ébranlée, c’est le temps de vous mobiliser pour régler rapidement le déséquilibre visant l’atteinte du but.

C’est un moment décisif.

Temps, énergie et efforts demandent une révision constante dans tous les domaines importants de votre vie. Nous sommes dans un temps d’arrêt dont nous pouvons profiter pour reprendre nos esprits. Exactement comme les coachs d’équipe professionnelle l’imposent durant des matchs exténuants. Time OUT ! C’est votre match décisif.

N’est-il pas temps de vous repositionner ?

  1. Quelle est la partie de votre vie que vous devriez modifier ?
  2. Qu’est-ce que vous devriez faire maintenant ?
  3. Quelles sont les priorités à réviser : santé, famille, finances, etc. ?
  4. Avec qui devriez-vous partager votre temps (ou qui devriez-vous retirer de votre liste de contact) ?
  5. Quelles sont les habitudes que vous devriez abandonner ou développer ?
  6. Quelles nouvelles compétences est-il temps d’acquérir ?
  7. Qu’est-ce qui importe vraiment aujourd’hui dans ce nouveau contexte (couple, amitié, activité physique, héritage, développement personnel, etc.) ?
  8. Qu’est-ce qui vous tient réellement à cœur ?

Vous devriez revoir et réallouer la proportion des énergies que vous distribuez dans ces facettes de vie qui vous caractérisent maintenant. Assurez-vous de tendre vers l’équilibre relatif le plus possible.

Que diriez-vous de prendre quelques minutes aujourd’hui pour réviser la partie la moins bien balancée de votre vie, sur laquelle vous devriez vous concentrer ?

Bon équilibre relatif !

PARTAGER
Article précédentAméliorer votre prise de décision en observant François Legault!
Article suivantFulljobs annonce des salons virtuels de l’emploi partout au Québec!
Louis Belleau

Entrepreneur scientifique à longue expérience d’affaires.

Je vise transmettre mon savoir-faire et savoir–être dans votre parcours entrepreneurial.

Je suis un coach scientifique et/ou mentor d’affaires privé.

Il m’importe d’accompagner activement les entrepreneurs en les inspirant à développer leur sens des affaires dans une démarche entrepreneuriale performante tout en veillant à ce qu’ils maintiennent un développement de leur savoir être individuel.

Pour les entrepreneurs qui recherchent :

  1. Mentor personnel privé pour les entrepreneurs qui cherchent être performant en gardant les pieds sur terre.

2. Coach Scientifique : collaborateur et guide (formateur) de vos ressources internes, présent dans vos stratégies d’implantation ou d’amélioration technologiques, même au démarrage ou dans le dépistage de partenaires d’Affaires

3. Pour maitriser le programme de Recherche Scientifique et Développement Expérimental (RSDE), un coach chevronné pour rendre votre organisation autonome en matière de réclamation des crédits d’impôt de recherche (RSDE).

Impacts :

  • Activité comme collaborateur dans votre parcours d’entrepreneur
  • Atmosphère et ambiance renouvelés sur vos équipes de travail
  • Influence positive sur les personnes et les résultats ; de même que dans vos réclamations RSDE
  • Relations des plus fluides et agréables avec les 2 gouvernements dans vos dossiers RSDE

Contactez-moi dès aujourd’hui.

M.LouisBelleau@gmail.com

418 571 3157

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici