Comment organiser son temps et atteindre une vitesse de croisière!

0
organiser son temps

Passez en mode Turbo ! 

Le temps n’est-il pas le présent le plus précieux que nous avons reçu dès notre arrivée sur cette terre ? Je rencontre beaucoup d’entrepreneurs et de cadres de haut niveau qui m’interrogent sur des manières d’optimiser leur travail. On court tous après ce précieux présent. Les plus vieux se rappelleront Georges Moustaki qui, dans les années 70, fredonnait « Nous prendrons le temps de vivre » et que dire de Patrick Bruel qui, en 2019, dit dans sa chanson « Pas eu le temps de regarder passer ma vie ». Cette recherche du temps ne semble pas près de s’estomper.

Dans les trois semaines qui suivent, je vous ferai cadeau de trois de mes trucs que je partage dans mes activités de mentorat d’affaires privé qui reviennent de façon récurrente.

Voici le premier conseil pour organiser son temps :

  • Comprimez votre temps et restez concentré

Organiser son temps est une chose, mais s’assurer de contrôler et de respecter la programmation que vous avez est tout aussi critique. Votre niveau d’efficacité est directement relié à votre niveau de concentration. En restant fixé sur la tâche, une seule à la fois, sans distraction, vous favorisez votre lancée. Vous en gagnez du temps.

Oui, conserver votre vitesse de croisière sans être dévié de votre objectif vous assure un gain de temps très important.

  • Organiser vos tâches en répétition

Nous pouvons réaliser des activités multiples et répétitives qui ne demandent pas un niveau élevé de concentration. Le multitâche est possible, mais il n’est pas applicable partout. Par exemple, tout en marchant, nous pouvons parler au cellulaire ou écouter de la musique. Toutefois, pour s’assurer d’une concentration optimale, notre cerveau ne peut exécuter qu’une seule chose à la fois. Être concentré sur deux tâches en même temps revient à diluer notre énergie et représente un gaspillage considérable d’énergie.

Prenons comme exemple une fusée : pour briser l’inertie au décollage et se libérer de l’attraction terrestre, une fusée doit brûler la majorité de son carburant dans les premiers kilomètres de son parcours, et ce, seulement pour sortir de l’atmosphère. Il en va de même pour votre esprit. Chaque effort de concentration est comme un « décollage cérébral ». Chaque fois que vous ferez preuve de concentration, ou que vous aurez besoin de faire un effort mental, ce principe s’appliquera.

Le démarrage d’une tâche demande beaucoup d’énergie mentale, car il faut briser l’inertie. Ainsi, à force de démarrer, de nous arrêter, de redémarrer pour freiner de nouveau, nous gaspillons inutilement notre énergie, et de surcroît, notre temps et nos ressources. Vous est-il déjà arrivé de dire, ou avez-vous déjà entendu dire : « J’ai travaillé toute la journée, je n’ai pas l’impression d’avoir accompli grand-chose. Je suis brûlé.

J’ai juste le goût de m’écraser, je suis vidé. » Pas étonnant de terminer la journée, vidé et épuisé, en plus d’être insatisfait de vos résultats si vous ne vous concentrez pas sur une tâche à la fois. Il se pourrait que jeter un regard objectif sur votre environnement et le contrôler farouchement contribue grandement à la solution. Souvent, ce n’est pas le manque d’efforts qui est en cause, mais un manque de discipline.

  • Dépassez la force d’inertie

Quand vous avez le contrôle de la situation, quand vous éliminez les distractions et les interruptions, vous êtes comme une locomotive. Une fois en mouvement, vous avez de l’énergie cumulée et vous avancez rapidement. Comme l’engin, vous filez à vive allure.

Imaginez une locomotive à vapeur. Pour amorcer un mouvement, cette monstrueuse masse de métal, lourde de centaines de tonnes, a besoin d’une quantité phénoménale d’énergie. Mais le potentiel de puissance de cet engin est de plusieurs milliers de chevaux-vapeur, et une fois à vitesse maximale, rien ne peut l’arrêter, même pas un mur de brique. L’enjeu critique est de réussir à la mettre en mouvement. Cela nécessite une quantité massive d’énergie en un court laps de temps pour qu’elle puisse avancer de quelques centimètres.

Cependant, dès l’instant où les premiers 100 ou 200 mètres ont été parcourus, oseriez-vous tenter de vous placer devant la locomotive pour lui barrer la route ? Probablement pas, parce que vous savez d’avance que vous n’avez aucune chance. Quand vous démarrez votre travail ou votre tâche, c’est exactement comme lorsque vous brisez l’inertie de la locomotive.

Au démarrage d’une tâche, vous commencez et n’êtes pas encore dans une zone d’efficacité maximale. C’est tout à fait normal ! Vous prenez un élan. Mais lorsque vous atteignez une vitesse de croisière, vous pouvez parcourir une très longue distance. Vous faites beaucoup de chemin avec très peu d’énergie. En vous situant fréquemment dans cette zone d’efficience, vous serez fort productif.

Avec de la pratique, vous finirez par vous demander comment vous êtes arrivé à obtenir tant de résultats; à faire autant avec si peu d’efforts. En conservant votre environnement dans un état de contrôle, vous serez comme une locomotive qui fait des milliers de kilomètres rapidement en maintenant son élan avec peu d’effort. Vous serez comme cette locomotive à vapeur Mallard qui depuis 1938, détient le record de la locomotive la plus rapide avec une vitesse de plus de 200 km/h.

  • Éliminez les grugeurs de temps

Quels sont les grugeurs de temps autour de vous ? Les sources d’interruption ? Les textos, les appels téléphoniques, les conversations de couloir ou de cadre de porte en sont quelques exemples. Peut-être que les bruits extérieurs de véhicules qui circulent, des sons dus à la construction avoisinante, ou les sonneries de vos courriels vous déconcentrent.

Ou alors des courriels de sites d’abonnement sur lesquels vous n’allez plus ou que très rarement vous empêchent de gagner du temps ? Désabonnez-vous ! Prenez de front ces nuisances pour contrer ce qui vous fait dévier de votre parcours. Débarrassez-vous-en, faites le ménage de ces événements voleurs de votre temps.

En profitant de ce conseil, vous vous construirez un « flow » exempt d’interrupteurs de votre concentration. Vous verrez rapidement l’effet cumulé de cette approche qui se traduira en résultats marquants avec peu d’énergie. Ça pourrait bien devenir un de vos petits secrets d’accomplissement sans pareil. Appliquez ce truc avec constance. Gardez le rythme ! Vous verrez les choses changer rapidement dans votre performance.

PARTAGER
Article précédentComment bien choisir son successeur en relève d’entreprise?
Article suivantRisque de devise : étude de cas de Trésorisques Inc
Louis Belleau

Entrepreneur scientifique à longue expérience d’affaires.

Je vise transmettre mon savoir-faire et savoir–être dans votre parcours entrepreneurial.

Je suis un coach scientifique et/ou mentor d’affaires privé.

Il m’importe d’accompagner activement les entrepreneurs en les inspirant à développer leur sens des affaires dans une démarche entrepreneuriale performante tout en veillant à ce qu’ils maintiennent un développement de leur savoir être individuel.

Pour les entrepreneurs qui recherchent :

  1. Mentor personnel privé pour les entrepreneurs qui cherchent être performant en gardant les pieds sur terre.

2. Coach Scientifique : collaborateur et guide (formateur) de vos ressources internes, présent dans vos stratégies d’implantation ou d’amélioration technologiques, même au démarrage ou dans le dépistage de partenaires d’Affaires

3. Pour maitriser le programme de Recherche Scientifique et Développement Expérimental (RSDE), un coach chevronné pour rendre votre organisation autonome en matière de réclamation des crédits d’impôt de recherche (RSDE).

Impacts :

  • Activité comme collaborateur dans votre parcours d’entrepreneur
  • Atmosphère et ambiance renouvelés sur vos équipes de travail
  • Influence positive sur les personnes et les résultats ; de même que dans vos réclamations RSDE
  • Relations des plus fluides et agréables avec les 2 gouvernements dans vos dossiers RSDE

Contactez-moi dès aujourd’hui.

M.LouisBelleau@gmail.com

418 571 3157

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici