Comment un leader s’engage unilatéralement face à ses aspirations?

0
un leader

Ceux qui construisent leur réalité ne connaissent pas le mot « essayer ». Une des caractéristiques des personnes qu’on perçoit comme des gagnants est de ne jamais abandonner. Elles savent que c’est ainsi que se développe leur endurance. Avec cette attitude, si elles sont dans le développement des affaires, elles se programment, un peu comme une machine, à faire un appel de prospect, puis un autre appel, et encore d’autres.

Peu importe leur domaine, elles orientent leurs pensées de façon positive sur le résultat recherché, puis répètent encore et encore leurs actions pour façonner cette réalité qu’elles visent et désirent. Elles comprennent, à travers leurs sacrifices, qu’il y aura encore un autre sacrifice, mais que c’est dans cet apprentissage que leur passion s’exprimera et que leur cause deviendra vivante.

Cette maîtrise de leur état de pensée qu’elles se forgent dans l’action est semblable au métal auquel on destine une forme. Pour forger le métal, il faut de la chaleur, beaucoup de chaleur. Par la suite, le forgeron doit mouler et frapper à coups de marteau. Il frappe et frappe, retourne au feu la pièce et frappe encore pour la façonner, frappe et frappe et retourne au feu, tant et aussi longtemps que le matériau ne correspond pas au résultat recherché. Ce n’est pas pour rien qu’on utilise parfois l’expression « avoir un mental d’acier » !

Nous sommes tous fabriqués et montés de la même manière par notre créateur (ici, donnez-lui le nom que vous désirez !). Ce que nous faisons avec ces dons précieux en nous forgeant dans l’adversité, c’est ça qui est de notre responsabilité. C’est comme si nous étions créés avec un métal précieux à l’intérieur de nous et qu’il nous fallait le découvrir, le façonner pour le partager et le montrer aux autres à travers un projet de vie.

Nous devons l’exprimer pour devenir ce que nous désirons au fond de nous, peu importe ce que les autres en pensent. Bien des gens meurent sans jamais avoir façonné ce présent intérieur.

La caractéristique no 3 : Être inconditionnellement engagé envers son rêve et allouer son temps avec minutie

Parmi cette série de cinq articles, abordons la troisième caractéristiques des gagnants : être engagé envers son rêve et surveiller scrupuleusement l’allocation de son temps de façon à ne favoriser que des actions contribuant à notre rêve.

Les personnes qui réussissent sont des gardiens vigilants et très protecteurs de leur temps, cette ressource limitée extrêmement précieuse. Si vous ne le considérez pas de cette manière, vous vous ferez prendre et demeurerez dans la moyenne. Que font la majorité des gens aujourd’hui ? Plusieurs surfent sur Facebook, regardent la télé ou jouent en ligne. S’adonner avec excès à ces activités et ne pas allouer son temps à ces rêves, cela représente le « coût du renoncement ».

Pour vous démarquer, il ne fait aucun doute que vous devrez aussi vous concentrer pour conserver vigoureusement la maîtrise de votre emploi du temps, en contrôler l’usage avec parcimonie. Restez vigilant !

Apprendre à prioriser ses actions sur ce qui maximise les résultats que vous visez et apprendre à prévenir les distractions sont deux des premières choses à contrôler. Ce n’est pas la gestion d’équipe qui est complexe à réaliser, mais plutôt le contrôle de vous-même, votre capacité à vous responsabiliser ; c’est le self-management. C’est une bataille constante dans notre ère de distractions électroniques sans fin. Dans l’histoire, c’est un moment épique de l’importance des distractions. Apprendre à contrôler son environnement et son attention pour optimiser sa propre productivité est l’enjeu de notre siècle.

Advenant un manque de contrôle de soi, nous nous faisons saper notre concentration, notre efficience et notre capacité à nous accomplir. Aujourd’hui, la connaissance n’est pas une possibilité, une occasion réservée à l’élite uniquement. On peut tout demander à Google. Ce qui devient essentiel, c’est contrôler ce qui parvient à nous et savoir comment se comporter face à cette réalité de surabondance d’informations, un leader, contrôle son temps.

On doit se doter de moyens, d’habitudes pour se former par des webinaires, des vidéos, des formations, etc. et éliminer les distractions, particulièrement celles qui demandent beaucoup de volonté pour s’en écarter. Il nous faut développer notre quotient émotionnel pour faire face au bombardement incessant de communications des médias.

Il nous faut contrôler l’envie qui nous anime de consulter nos bidules électroniques. Il faut changer notre culture d’environnement afin de demeurer plus serein dans tout ce tumulte. Il y va de notre bien-être. Cela semble une voie que les gens performants suivent. Afin de devenir ceux que nous aspirons être, ce n’est plus une option. C’est là que nous devons grandir dans cette poursuite de notre but dans cette nouvelle ère.

PARTAGER
Article précédentC’est le temps de penser à vos manteaux corporatifs !
Article suivantVous êtes un entrepreneur sur le Web ? Comment choisir une plateforme qui vous convient !
Louis Belleau

Louis Belleau

Entrepreneur scientifique à longue expérience d’affaires. Je vise transmettre mon savoir-faire et savoir–être dans votre parcours entrepreneurial.

Pour les entrepreneurs qui :

  • Recherche de Stabilité dans le Déroulement de l’Entreprise
  • Pour maitriser le programme de Recherche Scientifique et Développement Expérimental, un coach d’affaires chevronné est votre meilleur atout.

Par CoachAffairesRSDE, mon but premier : rendre votre organisation autonome en matière de réclamation des crédits d’impôt de recherche (RSDE).

Impacts :

  1. Activité comme collaborateur

  2. Influence positive sur les résultats de vos réclamations RSDE

  3. Atmosphère et ambiance renouvelé sur les équipes de travail

  4. Relations des plus fluides et agréables avec les 2 gouvernements.

Contactez-moi dès aujourd’hui.

CoachRSDE@gmail.com

418 571 3157

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici