Cadres supérieurs : avez-vous l’impression d’avoir fait le tour du jardin?

0
cadres supérieurs

Vous avez le sentiment d’avoir fait le tour du jardin… une, deux, voire même trois fois ? Si c’est le cas, comme cadres supérieurs vous ne voyez sûrement que 2 options qui s’offrent à vous : soit, faire un autre tour du jardin « plate » avec l’espoir d’y trouver un certain plaisir ou, prendre votre courage à deux mains et trouver rapidement un autre jardin… plus beau, plus grand et plus stimulant ! Il se peut fort bien que vous ayez une préférence pour la deuxième option.

Mais est-ce vraiment les deux seules options qui s’offrent à vous ? Car si le plaisir au travail n’est plus au rendez-vous et si ce sentiment de been there, done that vous habite, la dernière chose que vous voulez faire est de changer 4 trente sous pour 1 piastre.

Avant d’agir

D’abord, qu’est-ce qui vous permet d’affirmer que vous avez fait le tour du jardin ? Est-ce l’impression de ne pas pouvoir déployer vos talents ou vos forces au travail ? Ou encore, de ne pas pouvoir faire appel à toute votre créativité ou à votre bagage d’expérience et d’expertise ? Peut-être avez-vous le sentiment de n’avoir pas suffisamment d’autonomie dans vos projets ou, tout simplement, pas assez de projets stimulants. Ou peut-être est-ce le sentiment que l’on ne vous fait pas assez confiance.

Ou encore, qu’on vous dit bon, voire excellent dans ce que vous faites ou ce qu’on vous demande de faire (une nuance importante), mais pour vous, il y aurait tellement plus que vous aimeriez offrir. On vous a peut-être collé une étiquette difficile à enlever. Pire encore, on vous reconnaît peut-être une « expertise » qui, bien évidemment, ne vous allume pas.

Avant d’agir, prenez le temps de réfléchir et d’évaluer quelle est ou quelles sont les vraies raisons qui vous poussent à croire que vous avez fait le tour du jardin.

Cadres supérieurs : faites le bilan de vos forces

Une fois que vous aurez éclairé la cause derrière le sentiment, et donc déterminé le type de situation que vous ne souhaitez pas, il devient alors important de vous concentrer sur ce que vous voulez. Et pour ce faire, il faut que vous puissiez faire la lumière sur vos forces prédominantes. Car c’est à travers la connaissance de vos forces que vous arriverez à pleinement vous réaliser. Alors, quelles sont-elles vraiment ? En quoi ces forces ont-elles évolué depuis les dernières années ?

Comment pouvez-vous davantage les mettre à profit ? En quoi représentez-vous une force de changement pour une entreprise, et cela, souvent sans le savoir ? Quelle contribution mourrez-vous d’envie d’apporter à une équipe et à une entreprise ? Que faites-vous concrètement pour être le leader que vous devez (et voulez) être ? Et, la question qui tue, dans quel genre de jardin souhaitez-vous vous réaliser ?

Pourquoi attendre ? Renouez avec votre plein potentiel en écoutant votre cœur plutôt que votre tête. Faire un bilan de vos forces vous amènera vers la réalisation d’un meilleur alignement personnel et professionnel, vous procurant ainsi ce sentiment, tant recherché, d’être exactement là où vous devriez être.

Dans mon prochain article, je partagerai avec vous des trucs pour vous aider à sortir de ce cercle sans fin.

Au plaisir !

PARTAGER
Article précédentLe transfert de pouvoir dans un transfert d’entreprise!
Article suivantL’industrie 4.0, qu’est-ce que c’est ?
Lyne Talbot

Lyne Talbot, coach professionnel certifié (PCC)

Stratège relationnelle et expert en leadership.

Pour moi, la croissance pérenne de toute entreprise repose sur les humains qui y travaillent.

Mon approche s’appuie sur ces piliers que j’appelle mes « 5 C » : Changement, Communication, Connexion, Culture et Confiance. Ainsi, les leaders doivent s’appuyer sur ces piliers pour changer leur état d’esprit et leurs façons de faire. En bref, ils doivent développer un leadership conscient. Cette présence attentive combinée à une écoute accrue de soi, des autres et de son environnement assurent un haut niveau de rendement dans l’entreprise. Mais ce qu’il y a de plus beau, c’est que ces nouveaux leaders réussissent, plus facilement à susciter l’engagement de leurs collaborateurs et composer avec les changements qui s’opèrent dans le monde du travail.

Partant de mon engagement envers les leaders, j’ai fondé les Midis Coaching, des webinaires gratuits à écouter en direct ou en différé. Pour être les premiers informés des Midis Coaching à venir, ils ont également accès à mon infolettre de coaching ‘CoachCasts’ lue mensuellement sur Internet par des milliers de leaders.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici