L’essor numérique : un obstacle ou une opportunité pour les PME?

0
L'essor numérique

Ce titre veut attirer votre attention!

Maintenant que vous êtes attentifs, allez-vous continuer de lire cet article. Oui, probablement, parce que c’est un article diffusé sur le web! Si ce texte vous était parvenu via un journal métropolitain ou de quartier, auriez-vous quand même pris le temps de le lire? Soyons honnêtes! En 2019, le livre papier attire moins les regards que la tablette numérique.

Pourquoi? Pouvez-vous consulter votre profil sur les médias sociaux et visionner les commentaires de vos amis dans un livre papier? Pas du tout!

Facebook, LinkedIn, Twitter et le Web ont pris d’assaut les PME! Ça fait en sorte qu’avant d’aller porter son CV, un chercheur d’emploi visitera votre site web et votre profil LinkedIn. C’est aussi une bonne occasion pour les compétiteurs d’enquêter sur vous via votre Facebook d’entreprise.

Il existe une notion nommée la e-reputation, au même titre que le e-mail ou le e-book! La réputation que vous avez sur le web se partage, de façon drôlement exprimée, entre le monde réel et la technologie. Les gens qui ont bénéficié de vos services posteront peut-être, ou fort probablement un avis via Google, Pages Jaunes, Facebook ou autres à propos de votre « business ». Certains seront positifs, d’autres non!

Votre e-réputation s’établit avec force, selon moi, sous trois points :

1-Votre image. Autrement dit, votre slogan, vos posts et les promotions que vous offrez à vos clients potentiels. Bref, tout ce qui démontre vos forces et celles de votre compagnie et qui est visible par les internautes vous démarque de la compétition.

2-Vos réponses. Seule une élite d’entrepreneurs peuvent affirmer avec certitude qu’ils répondent bien aux critiques comme aux éloges de leur clientèle avec Internet. Un client se plaint de l’attitude désagréable de votre vendeur à son égard lors de l’achat d’un ordinateur que vous fabriquez sur mesure? Il vaut mieux encore ne rien répondre que répondre que ce que le client écrit est faux! Votre réponse devrait montrer une volonté de résoudre ce problème à l’avenir, puis éventuellement une offre de crédit sur le matériel acheté plus tard. Il est extrêmement délicat de changer une opinion négative en acheteur finalement satisfait…

3-Votre dosage. Il est bien tentant de publier des articles Facebook plusieurs fois par jour et de les partager encore et encore pour mieux faire parler de vos produits. Bien que la première journée, certaines personnes vous réfèrent à leurs amis, sachez que les jours suivants, il y a beaucoup de probabilités que les internautes se sentent harassés de recevoir continuellement vos publications, se désabonnent par la suite de votre page. Pour bombarder les gens et obtenir vingt fois plus de commandes de leur part, il faut être un expert, voire un champion du marketing numérique!

C’est compliqué, mais quand même faisable, affronter cette révolution!

Si vous n’êtes pas un professionnel du marketing numérique, vous pouvez commencer par vous familiariser avec les termes de recherche les plus populaires sur Google, Bing, Yahoo ainsi qu’explorer les différents logiciels offrant la possibilité d’effectuer une recherche concernant votre entreprise, question de savoir ce qui se dit sur le Web. Je cite Review Tracker, Owler, les alertes Google et Mention.

Vous êtes donc bien outillés si vous vous donnez la peine de vous documenter quelque peu. L’essor numérique est à la fois un obstacle, car il vous confronte à une large communauté pour votre « e-reputation », mais il est aussi une occasion comme vous bénéficiez de plusieurs outils, certains gratuits, la plupart disponibles sur le Web, qui pourront faire en sorte que vous tirerez profit de l’opinion des internautes.

PARTAGER
Article précédentEntreprise bilingue : pourquoi est-ce un avantage compétitif pour vos affaires?
Article suivantLes articles promotionnels pour la rentrée scolaire!
Ricky Girard

À 24 ans, Ricky Girard termine son Cégep en comptabilité et gestion avec succès. Ensuite, la même année, il décide de corriger des textes d’une longueur de 100 à 200 pages pour explorer ce domaine qui l’a toujours passionné, la langue française.

Puis, il réunit deux champs d’intérêt : comptabilité et écriture! Ayant publié plusieurs livres avant d’officiellement se lancer en affaires, il a maintenant les outils nécessaires pour mener à bien son projet entrepreneurial.

En 2017, Corrige-tout naît officiellement! Cessant d’établir sa marque de commerce avec son prénom et son nom de famille, Ricky, qui a alors 27 ans, nomme son entreprise…

Puis, l’année 2018 se couronne de succès, car Corrige-tout cumule de multiples mandats en tenue de livres comptables et en rédaction, bien que sa première orientation ait été de corriger les textes des autres!

De façon générale, Ricky est travailleur autonome et entrepreneur depuis bientôt 5 ans!

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici