LE geste à poser pour mieux performer et coacher son équipe!

0
Coacher son équipe

Découvrez le geste, simple et efficace, à poser pour mieux performer et coacher votre équipe. Vous le savez, les journées passent à la vitesse grand V. Une chose de faite et vlan… cinq autres qui vous tombent dessus. Satisfait, vous cochez deux choses sur votre interminable liste de choses à faire et 8 autres s’ajoutent.

Et la situation se répète… jour après jour, semaine après semaine. Un sentiment de déjà vu ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul !

 Mais il y a plus : nous attendons beaucoup de nos chefs d’entreprise et gestionnaires et ils nous déçoivent rarement. Ils donnent et redonnent! Ils s’investissent, rattrapent les balles échappées au passage, coachent, motivent et apportent leur soutien tout en jonglant avec leur charge de travail et les missions complexes. Pas étonnant que les leaders soient épuisés; ils sont en mode « pilote automatique » et pas toujours bien outillés pour répondre aux besoins de leur équipe.

En 2018, une enquête réalisée par le gouvernement du Québec a révélé que 3 chefs d’entreprise sur 4 vivent de la détresse sur le plan psychologique. La dépression, un sujet tabou dans le monde des affaires, touche plus de 11 % des dirigeants.

Il est estimé que d’ici 2020, soit demain, la dépression figurera au deuxième rang des incapacités dans le monde. Au premier rang ? Les maladies cardiovasculaires. Alors, quel est ce geste tout simple à poser dès maintenant ?

Prendre le temps de s’arrêter pour mieux coacher son équipe

Vous avez bien lu ! Mais voilà, prendre le temps de s’arrêter est bien mal perçu et ne fait pas toujours partie du vocabulaire des leaders. Pour de nombreuses personnes, dont font partie les dirigeants, le temps d’arrêt est synonyme de :

  • Perte de temps
  • Incompétence
  • Manque d’efficacité, voire d’efficience
  • Performance médiocre
  • Paresse

Un jour où je n’arrivais plus à penser et où j’avais mille choses à réaliser en même temps, j’ai décidé de prendre quelques minutes pour respirer et regarder la neige tomber tout doucement par la fenêtre. Un collègue passait en trombe devant mon bureau. Je l’ai entendu freiner et revenir sur ses pas. Il m’a lancé : « Tu as le temps de regarder la neige tomber ? ».

Et pourtant… S’arrêter permet de mieux repartir, d’optimiser sa performance, d’être plus présent à l’autre et surtout de s’investir au travail sans tomber au combat. D’ailleurs, de nombreux introvertis ont un besoin vital de s’accorder un temps d’arrêt pour performer, enrichir leurs communications et gagner en efficience.

Heureusement, de plus en plus d’entreprises privilégient et encouragent le temps d’arrêt. Par exemple, avant le début :

  • De la journée
  • D’un projet
  • D’une réunion
  • D’une présentationhumain
  • D’un coaching ou d’une rétroaction
  • D’une conversation délicate
  • D’une session de remue-méninge

En termes simples, s’arrêter est essentiel !

Mettre son masque à oxygène en premier

Personnellement, j’ai compris à la dure que le leader est d’abord et avant tout un être humain avec toutes ses possibilités et ses limitations. Le problème ? Les leaders oublient de mettre leur masque à oxygène en premier. Ils sont les premiers à prêter assistance et les derniers sur leur liste de priorités. Ils s’oublient et oublient de prendre le temps de respirer et de s’arrêter alors qu’ils en auraient bien besoin !

Car, pour permettre à son équipe de développer son plein potentiel, optimiser sa performance et assurer la croissance pérenne de l’entreprise, il n’a d’autre choix que celui d’apprendre à mettre son masque à oxygène en premier et s’accorder des temps d’arrêt, et ce, sans culpabilité.

Filtre décisionnel stratégique

Pour vous aider à vous accorder davantage de temps d’arrêt sans culpabilité, voici un filtre décisionnel stratégique. Il s’agit d’un court questionnaire que vous pouvez personnaliser en fonction de vos besoins.

  1. Est-ce que je gagnerais à m’accorder un temps d’arrêt avant d’entamer ce projet?
  2. Ce temps d’arrêt me permettrait-il de gagner en efficacité?
  3. Ce temps d’arrêt contribuerait-il à préserver mon capital énergétique?
  4. Ce temps d’arrêt me permettrait-il d’être un meilleur leader?
  5. Est-ce que je faciliterai l’atteinte de mes objectifs grâce à ce temps d’arrêt?
  6. Ce temps d’arrêt facilitera-t-il ma prise de décision?
  7. Ce temps d’arrêt enrichira-t-il mes relations interpersonnelles?
  8. Ce temps d’arrêt est-il bénéfique pour moi?
  9. Ce temps d’arrêt est-il bénéfique pour mon équipe?

Bonne réflexion!

PARTAGER
Article précédentPourquoi cibler ses clients donne un marketing efficace!
Article suivantQuels sont vos enjeux d’entreprise environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG)?
Lyne Talbot

Lyne Talbot, coach professionnel certifié (PCC)

Stratège relationnelle et expert en leadership.

Pour moi, la croissance pérenne de toute entreprise repose sur les humains qui y travaillent.

Mon approche s’appuie sur ces piliers que j’appelle mes « 5 C » : Changement, Communication, Connexion, Culture et Confiance. Ainsi, les leaders doivent s’appuyer sur ces piliers pour changer leur état d’esprit et leurs façons de faire. En bref, ils doivent développer un leadership conscient. Cette présence attentive combinée à une écoute accrue de soi, des autres et de son environnement assurent un haut niveau de rendement dans l’entreprise. Mais ce qu’il y a de plus beau, c’est que ces nouveaux leaders réussissent, plus facilement à susciter l’engagement de leurs collaborateurs et composer avec les changements qui s’opèrent dans le monde du travail.

Partant de mon engagement envers les leaders, j’ai fondé les Midis Coaching, des webinaires gratuits à écouter en direct ou en différé. Pour être les premiers informés des Midis Coaching à venir, ils ont également accès à mon infolettre de coaching ‘CoachCasts’ lue mensuellement sur Internet par des milliers de leaders.

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici