Cryptomonnaies en circulation : le Bitcoin comparé à la Libra de Facebook!

0
Cryptomonnaies

En ce mois de juin 2019, il existe 2 238 monnaies virtuelles en fonction dans le monde, selon coinmarketcap.com, avec une capitalisation de 289 milliards. Bien sûr, le bitcoin étant la plus connue des cryptomonnaies, avec la plus forte capitalisation, soit près de 167 milliards. Ce qui représente plus de la moitié de la valeur des cryptomonnaies en circulation.

Les monnaies virtuelles ont connu une ascension fulgurante, puisqu’en juin 2013, soit il y a 6 ans, il n’y avait que 26 différentes monnaies virtuelles pour une valeur de seulement 1,1 milliard.

En 2018, une bulle de valeur des cryptomonnaies a explosé, occasionnant une descente aux enfers. Depuis ce temps, les monnaies virtuelles ont gagné de plus en plus la confiance des investisseurs avec une remontée significative de leurs valeurs.

*À titre comparatif, le Bitcoin est une monnaie virtuelle de type blockchain tandis que la Libra sera également soutenue par une réserve d’actifs réels comme des dépôts bancaires et des titres d’État. Elle sera convertible en monnaies locales, mais variera en fonction d’un taux de change. Ce qui est deux fonctionnements très différents.

Cryptomonnaies en circulation

Printemps 2020, Facebook lancera sa propre cryptomonnaie : la Libra

Le plus grand réseau social au monde entre dans la danse des monnaies virtuelles avec la Libra.

Facebook espère obtenir la confiance de ses nombreux membres et a pris les moyens nécessaires pour cela. Ainsi, la Libra sera gérée par une association d’entreprises, des organismes à but non lucratif et des institutions universitaires.

P.S. Comme dans tous les nouveaux secteurs, à moyen terme, une consolidation des cryptomonnaies se produira.

934 devises sont déjà disparues

Les raisons des échecs sont vraiment variées. Il faut juste garder en tête que si vous désirez investir dans les monnaies virtuelles, vous devez rester à l’affût !

Cryptomonnaies mortes

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici