La valeur ajoutée : élément essentiel de la compétitivité!

0
Valeur ajoutée

Que vous soyez solopreneur, chef d’une entreprise de service ou dirigeant d’une PME manufacturière, vous caressez inévitablement le même objectif. Si vous êtes dans les affaires, c’est que vous poursuivez une quête de croissance, d’augmentation de votre chiffre d’affaires. Ultimement, plus de ventes rime avec plus de profits et il est normal d’en faire une certaine fixation. Que me répondrez-vous si je vous dis que vous êtes dans l’erreur ?

Ce que je vous suggère plutôt aujourd’hui, c’est une recette toute simple : une pincée de croissance, une quantité suffisante de service à la clientèle et une bonne dose de valeur ajoutée !

Au cours de ma carrière, j’ai souvent vu des entreprises croître de 15 % à 20 % en une année, mais réduire leur bénéfice net en fin de compte. En résumé, leurs équipes ont travaillé plus pour gagner moins. Personne ne veut ça, non ? Certaines organisations ne planifient pas leur croissance et le font n’importe comment. Pour obtenir de bons résultats, il est nécessaire d’opter pour une croissance planifiée et maîtrisée.

Les bons gestionnaires maîtrisent leurs processus, leurs coûts d’exploitation et leurs troupes sont hautement efficaces dans leurs opérations quotidiennes.

Pour connaître du succès, il vous faut absolument arrêter de miser sur votre croissance, vos ventes et votre marketing de façon obsessive. Accordez plutôt une portion importante de votre attention et de vos énergies sur l’offre de VALEUR AJOUTÉE (lean). Demandez-vous si chaque action, chaque geste, chaque activité que vous ou vos employés posez dans votre organisation ajoutent de la valeur au produit/service que vous vendez.

La production à valeur ajoutée (PVA, aussi appelée lean manufacturing) est une philosophie de gestion inspirée du système Toyota. Cette approche s’appuie sur la participation du personnel, le travail d’équipe et l’usage de certains outils de génie industriel. Elle permet de doter l’organisation d’une grande souplesse et donne la capacité de s’ajuster rapidement aux goûts changeants de ses clients.

L’approche PVA mise sur trois axes, lesquels sont résumés ci-dessous dans la roue « + valeurs / – coûts »

Valeur ajoutée

 

  1. L’amélioration du temps de réponse

Cet axe vise à satisfaire les besoins des clients le plus juste-à-temps possible, en produisant au bon moment le bon produit tout en respectant les exigences en matière de qualité et de délai de livraison.

Pour ce faire, nous travaillerons sur :

  • La cartographie et la maîtrise de la chaîne de valeur
  • L’optimisation des flux de production et la réduction des déplacements
  • La conception et le développement de produits et de procédés simples et standardisés
  • La réduction des temps de mise en course
  • La production sur demande en mode flexible
  1. L’élimination du gaspillage

Les activités à valeur ajoutée sont celles qui transforment ou modifient un produit ou un service vendu et pour lesquelles le client perçoit une valeur. Aucun client n’est prêt à payer pour votre inefficacité, il trouvera toujours un fournisseur qui peut lui vendre moins cher et qui est plus efficient ! On considère donc comme du gaspillage toute activité à non-valeur ajoutée (NVA) qui consomme du temps, des ressources ou de l’espace sans ajouter véritablement de valeur au produit ou au service vendu au client.

Voici les 7+1 gaspillages

  • Surproduction
  • Surstockage ou stocks inutiles
  • Transports et déplacements inutiles
  • Surprocessing ou traitements inutiles
  • Mouvements inutiles
  • Erreurs, défauts et rebuts
  • Temps d’attente et délais
  • Sous-utilisation des compétences

 3- Réalisation d’économie de gamme

Pour réduire ses coûts, tout en offrant une variété suffisante de produits et de services, une organisation peut élargir sa gamme en prenant d’abord en considération, dès la phase de conception et de design, les facteurs liés à la fabrication et à l’assemblage, comme la réduction et la standardisation des composantes.

Une organisation qui adhère à la philosophie PVA doit être souple. Pour y arriver, la polyvalence des employés, l’enrichissement des tâches et la versatilité des équipements et des postes de travail doivent être préconisés.

Il ne fait aucun doute que tous visent l’atteinte des plus hauts sommets pour leur organisation. En revanche, il faut être futé et utiliser les sentiers les plus faciles, ceux qui nous permettent de continuer notre ascension en utilisant un minimum d’énergie. En ce sens, l’approche PVA (lean) peut être un véritable VECTEUR DE VALEUR dans votre ascension au sommet.

PARTAGER
Article précédentLa reconnaissance en milieu de travail : comment l’appliquer? 3/3/B?
Article suivantOui au podcast comme outil marketing?
Tom Bélanger

Tom Bélanger fait partie de ces rares personnes qui possèdent un sens inné du leadership sain. Dès ses premiers emplois, son aptitude à prendre naturellement les devants l’amène à diriger les équipes au sein desquelles il est d’abord admis comme subalterne. Poussé par l’envie de se dépasser — et d’amener les autres à le faire, dans son sillon — il est aussi de nature méthodique, ordonnée et rangée. Le programme de génie industriel lui paraît donc le parcours tout indiqué.

Après avoir décroché son baccalauréat à l’Université du Québec à Trois-Rivières, le jeune ingénieur est recruté comme directeur de production par une PME qui lui confie le mandat d’améliorer ses processus et d’implanter une culture axée sur la production à valeur ajoutée. Percevant le potentiel de l’entreprise, le jeune Beauceron convainc son propriétaire de faire de lui son associé et consacre toute son énergie à la faire évoluer. Cinq ans plus tard, l’organisation est solidement structurée et a doublé son chiffre d’affaires.

De fil en aiguille, Tom développe une expertise en implantation de processus, en amélioration continue et en gestion du changement pour son propre compte comme pour celui de petites et moyennes entreprises. Il pilote de main de maître plusieurs fusions et acquisitions fructueuses tout en veillant à guider et à sécuriser les troupes en place. Indifférent aux notions de hiérarchie, Tom approche la gestion sous toutes ses formes avec humilité et respect. Sa vision du leadership se fonde d’ailleurs sur la collaboration et la valorisation de l’autonomie.

Fort d’une quinzaine d’années d’expérience, ce professionnel chevronné met désormais son bagage de compétences au service des entrepreneurs. Pour avoir touché à tous les aspects d’une organisation, des finances au marketing, en passant par la production et les ressources humaines, il comprend bien la dynamique et les défis auxquels font face les propriétaires pour assurer la croissance et le développement de leur entreprise.

Son objectif : être pour ses clients un véritable vecteur de création de valeur. Et il le fait en accompagnant les dirigeants et leurs équipes dans la poursuite de l’excellence opérationnelle par la mise en place d’améliorations et de processus efficients qui permettent d’alléger le fardeau de la gestion quotidienne. Parce que des patrons plus épanouis inspirent des employés plus performants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici