Comment réfléchir pour mener à un processus créatif?

0
Processus créatif

Toute prise de décision demande une réflexion, tout le monde réfléchit et souvent, la réflexion apporte la mauvaise solution, ou au mieux, une solution insuffisante. Pourquoi ? Réfléchir vient du latin Reflexio qui veut dire « regarder en arrière ».

Ainsi, lorsque l’on réfléchit, on ressort les connaissances et les expériences que nous avons vécues; ces connaissances et expériences sont limitées, les données sont insuffisantes et incomplètes, notre pensée reste orientée vers le passé.

Les expériences des autres

À nos connaissances et expériences personnelles, nous pouvons ajouter celles des autres, celles des auteurs, des experts, des collègues, nous pouvons documenter nos connaissances et profiter des expériences des autres. Il reste cependant que les connaissances et expériences des autres seront décodées à la lumière des nôtres et interprétées par notre grille d’analyse personnelle toujours orientée vers le passé.

De plus, si les expériences des autres peuvent être utiles et compléter nos propres expériences, elles ne sont pas nécessairement intégrables.

Réfléchir l’avenir

Si réfléchir c’est regarder en arrière, il semble difficile de regarder l’avenir à la lumière du passé ; on brasse alors de vieilles idées et on tourne en rond. Réfléchir pour l’avenir repose sur l’intuition, l’imagination et la créativité ; pour y parvenir, il est essentiel de s’éloigner des idées reçues, de prendre du recul face à nos expériences passées et d’oublier nos certitudes. Il faut faire table rase et retrouver la page blanche.

En somme, il faut redevenir ignorant et trouver des réponses à des questions inédites. Mais quelles questions ? Comment les trouver ? Ces questions doivent nous venir de quelqu’un d’autre, d’une personne capable de gérer un processus créatif et de garder l’accent. Cette démarche nous permet de voir les choses de façon nouvelle, différente des idées acquises, stimule notre créativité et permet de trouver des réponses inédites.

Dès lors, nos idées deviennent plus claires, sont cohérentes avec notre personnalité et reflètent ce que vraiment nous voulons.

Il est cependant essentiel que cette démarche soit une démarche en profondeur, il faudra aller au-delà des réponses faciles et superficielles, il faudra fouiller non seulement dans notre rationnel ou dans nos expériences, mais aussi dans nos émotions.

Dans un processus de relève, cette démarche de réflexion est extrêmement importante et trop souvent négligée, c’est pourquoi il est essentiel d’être accompagné par un coach capable de challenger la réflexion, de soulever des questions embarrassantes et de garder le cap.

PARTAGER
Article précédentÊtes-vous un bon délégateur?
Article suivantComplexe X : reportage sur l’entreprise de formation concernant le développement des individus!
Claude Savoie

Claude Savoie est président de Dixit, un cabinet de coaching pour les entrepreneurs. Avec des antennes à Montréal, Ottawa Gatineau, Sherbrooke, Lille et Strasbourg, Dixit offre des services stratégiques en pérennité d’entreprise, leadership et gestion, ainsi que du coaching pour les personnes à haut potentiel.
Claude Savoie est l’auteur de « La relève, transfert et pérennité ». Basé sur son expérience d’entrepreneur et illustré par de nombreux cas vécus, c’est un des rares livres écrit par un entrepreneur sur le sujet.
Claude Savoie a fondé et dirigé pendant 25 ans une entreprise de communication et marketing (Production Claude Savoie) desservant des PME et quelques grandes entreprises.
Il est aussi mentor (diamant) de la Fondation de l’Entrepreneurship.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici