Quand le conflit favorise le succès en entreprise!

0
Succès en entreprise

Les conflits sont inévitables et parfois même utiles. En fait, le résultat dépendra de la façon dont on aborde les conflits et des moyens que l’on choisit pour les résoudre. Voyons ensemble quelques notions utiles.

Changer notre perception du conflit

Il faut avant tout comprendre notre perception du conflit. On a souvent l’impression que le conflit est négatif, mais ce n’est pas nécessairement le cas. C’est une question de perception, et même si nous n’aimons pas vraiment le conflit, il est inévitable. On vit tous un conflit un jour ou l’autre. Le conflit peut être sain, voire même utile, car les divergences d’opinions font avancer les choses.

Une étude parue récemment dans le Havard Business review[1] démontre que les désaccords augmentent la créativité. Un espace pour dire son opinion, se sentir à l’aise d’exprimer son désaccord, un côté un peu incertain dans l’uniformité de l’équipe augmentent la créativité.

Choisir son type de résolution de conflit

Pour qu’un conflit soit constructif, il est nécessaire qu’on s’en occupe.

Il y a différents types de résolution de conflit : le compromis, la résolution de problème ou l’accommodation de l’autre en sont des exemples. Il n’y a pas de recette toute faite et l’important est de trouver une solution qui convient aux gens et à la situation. C’est ce côté unique de chaque conflit qui fait en sorte que c’est important de se préparer.

Plaisir

Beaucoup de choses peuvent être faites en amont pour éviter les conflits, mais aussi pour faciliter la résolution de conflit lorsqu’il va apparaître. Il y a plusieurs façons de se préparer à la résolution de conflit et la première est le plaisir. Les gens collaborent naturellement davantage dans le plaisir et c’est la même chose au travail. En favorisant les rencontres informelles ou les discussions autour d’un café, on solidifie les liens, on crée un climat de confiance et par le fait même, on évite des conflits et on crée des bases pour faciliter la collaboration lorsqu’il y aura un conflit.

Ceux qui pensent que les sorties ou les activités de plaisir avec les gens du travail sont une perte de temps, détrompez-vous. En fait, c’est un investissement, et lorsque surviendra un conflit, vous gagnerez beaucoup de temps, d’énergie et de motivation.

Parler de comment on veut se parler

Une autre façon de se préparer à résoudre un conflit efficacement est de parler de votre façon de communiquer. Dans votre équipe, quelles sont les décisions que vous désirez prendre ensemble ? Quels sont les sujets dont vous désirez discuter seulement avec votre patron ou par courriel ?

Par exemple, on peut s’entendre pour que les objectifs et les orientations stratégiques soient pris en équipe, alors que les rétroactions négatives sont faites en privé et surtout en personne pour éviter les malentendus. Les rencontres peuvent être planifiées par courriel pour que tout le monde ait accès à l’horaire ainsi qu’à l’ordre du jour.

Établir des procédures sur nos façons de communiquer diminue les malentendus et par le fait même les conflits et le stress.

Il est aussi important de comprendre comment on réagit en situation de conflit et comment les membres de notre équipe réagissent en période de stress. Certaines personnes vont confronter, d’autres vont se retirer pour y réfléchir et c’est plus facile de s’y adapter lorsque l’on en a discuté avant.

Points forts et objectifs communs

Lors des périodes où c’est plus calme et que ça va bien, c’est aussi le temps de clairement identifier les forces de chacun. On a tous notre rôle à jouer pour atteindre les objectifs et c’est primordial de connaître les forces et les rôles de chacun.

Mettre l’emphase sur l’objectif commun. La ou les raisons pour lesquelles vous travaillez ensemble doivent être claires, connues et accessibles, car c’est ce qui fera en sorte que vous serez motivé à résoudre vos conflits lorsqu’ils surviendront.

Le meilleur exemple est Steve Jobs et Steve Wozniak. On connaît tous leur succès avec Apple, et ils ont été confrontés à plusieurs conflits, car ils étaient complètement différents en ce qui concerne la personnalité : Jobs était un visionnaire, un vendeur hors pair, alors que Wozniak était un inventeur extraordinaire. Il y avait beaucoup de différences entre eux, mais ils ont toujours mis de l’avant leur objectif commun.

Comme quoi les conflits peuvent être une source de succès en entreprise!

[1] LOVRIC, Darko, et CHARMORRO-PREMUZIC, Tomas. “Too much team harmony can kill creativity”, Harvard Business review, 28 juin 2018, https://hbr.org/2018/06/too-much-team-harmony-can-kill-creativity.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici