Un premier livre a été rédigé par une intelligence artificielle en 2018.

0
Une intelligence artificielle

L’ouvrage 1 The Road publié en septembre dernier a été écrit de A à Z par une intelligence artificielle, faisant ainsi office de carnet de bord pour le technologue Ross Goodwin durant son périple de quatre jours en voiture dans l’est des États-Unis. Le trajet de Ross Goodwin de New York à La Nouvelle-Orléans en mars 2017 a donné lieu à une foule de détails transposés en direct par l’IA avant d’être imprimés sur le siège de l’automobile.

D’un point de vue technique, la voiture à partir de laquelle la rédaction a été effectuée par l’IA était munie d’une caméra accrochée à l’arrière, d’un microphone à l’intérieur, d’un GPS, ainsi que d’une horloge faisant état de la date et de l’heure auxquelles le trajet a eu lieu. Tous ces dispositifs connectés à l’IA ont permis l’élaboration d’une écriture et d’une impression en temps réel.

L’IA roulante a été programmée à partir de classiques de la littérature anglo-saxonne portant sur les voyages. Ross Goodwin y a également introduit un algorithme pour que des parties du texte commencent par la date et l’heure durant lesquelles le périple s’est déroulé.

Le résultat est un livre intrigant sans structure établie, et qui laisse beaucoup de place à l’imagination des lecteurs. L’IA n’ayant pas à se conformer à un plan de rédaction, aucune intention n’a été formulée pour 1 The Road non plus. Tandis que la simple curiosité de certains lecteurs les a amenés à parcourir le livre, d’autres ont eu tendance à approfondir leur expérience en y donnant un sens, voire un rythme aux écrits de l’IA. D’autres lecteurs ont jugé le récit difficile à saisir, probablement à cause de l’absence d’identification de personnages par l’IA.

Peu importe l’évaluation qualitative de la narration, 1 The Road est un compte rendu conçu à partir d’images capturées en direct durant un parcours en voiture d’environ 2 000 km. Une sorte de création artistique issue d’un ordinateur qui force les rédacteurs à se demander s’il sera possible de se passer de leur plume, à l’avenir. Il y a également lieu de se demander si c’est l’IA ou son programmeur qui devrait être considéré comme l’auteur d’un livre généré par ordinateur comme 1 The Road.

Tandis que la langue avait toujours été considérée comme une caractéristique propre à l’humain qu’on ne pouvait attribuer ni au monde naturel ni à l’espèce animale, l’IA et le traitement automatique du langage naturel ont changé la donne. Désormais, les rédacteurs en chair et en os ne sont plus les seuls à pouvoir manier les langues, notamment grâce au soutien de Google AI au projet de Ross Goodwin.

PARTAGER
Article précédentHeures de sommeil : dormez-vous suffisamment?
Article suivantL’épanouissement au travail sans dépenser un sou! 2/2
Yasmina El Jamaï

YASMINA EL JAMAÏ. Experte en communication écrite et orale, Yasmina remplit des mandats diversifiés en journalisme, en rédaction corporative, publicitaire, relative au Web et au référencement et aux médias sociaux. Elle publie des articles sur l’intelligence artificielle, un sujet qu’elle suit de près; elle a créé un groupe sur Facebook à ce sujet qu’elle alimente régulièrement depuis septembre 2017.

Yasmina soutient ses clients des secteurs public et privé par l’intermédiaire de l’entreprise Média & Rédaktica Pro qu’elle a fondée en 2006. Elle se charge de la rédaction, de la révision et de la traduction de leurs documents, avec le souci constant d’optimiser leur image de marque. Elle leur dispense aussi des conseils et des formations en rédaction administrative depuis qu’elle enseigné la rédaction professionnelle à l’Université de Montréal durant près de cinq ans. Son expérience canadienne de plus de 20 ans a été acquise au sein d’organisations publiques et privées à titre d’employée régulière, et en tant que travailleuse autonome. Crédit photo. Denis Bernier

Yasmina élabore, traduit et révise des textes sur des sujets très variés, qu’il s’agisse de la science, du génie, de la technologie, des affaires, du droit, de l’immobilier commercial pour ne mentionner que ces thématiques. Parfaitement bilingue en français et en anglais, elle détient une maîtrise en Sciences de la communication de l’Université de Montréal, un baccalauréat en Sciences politiques de l’Université McGill, de même qu’un certificat en journalisme, en anglais et en espagnol.

Yasmina El Jamaï 438 395-4719

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici