Pour une gestion progressiste : la pleine conscience organisationnelle

0
pleine conscience

Le marché du travail est aujourd’hui en grand changement. Non seulement plusieurs générations de travailleurs ayant des valeurs différentes se partagent les postes, mais on fait face à l’arrivée d’individus éveillés et conscients du potentiel collectif dans l’atteinte de résultats.

Plusieurs pays d’Europe ont emboîté le pas vers un mode de pensée progressiste. Un modèle de société qui favorise la cohésion de valeurs personnelles et professionnelles et qui remet l’emphase sur le développement des individus. Nous parlons ici de la pleine conscience.

La pleine conscience est un concept souvent associé à la croissance personnelle. Il dicte d’équilibrer nos centres de contrôle pour que notre quotidien soit en ligne avec nos pensées, nos émotions et notre instinct. Vivre en pleine conscience, c’est vivre dans le moment présent en tenant compte que nous vivons en interaction avec d’autres humains qui, à leur tour, prennent des décisions en fonction de leur système de pensées et de croyances.

Pourquoi faire un lien avec l’entreprise ? Parce que la performance des individus est directement liée à la motivation intrinsèque. Comment motiver à long terme des employés qui ont besoin de se réaliser ? En leur donnant une place en tant qu’individu dans l’organisation. Il y a bien sûr la rémunération et les conditions de travail qui comptent dans l’équation. C’est loin d’être suffisant dans le marché d’aujourd’hui. Une chose est certaine : l’argent n’achète pas le bonheur, et ce, même au travail. Il faut penser à gérer autrement.

Peu importe la structure organisationnelle dans laquelle les entreprises évoluent, il est possible de faire des changements pour intégrer des notions de pleine conscience organisationnelle. Le tout se fait graduellement et amène des changements positifs sur les individus qui composent l’organisation.

Pour vivre en pleine conscience au travail, il faut adhérer à certains principes de base qui redonnent à tout un chacun la pleine responsabilité de ses actes. Il est facile de juger les autres ou encore d’attribuer la responsabilité de quelque chose qui ne tourne pas rond au système. Lorsqu’on choisit de vivre en pleine conscience, on comprend que chaque individu est l’acteur principal du rôle à jouer. Ainsi, on devient imputable de nos actions et de nos propos.

Transposons maintenant quelques valeurs organisationnelles favorisant la pleine conscience :

  • Être patient: Comprendre que tous n’ont pas le même rythme et fonctionner en tenant compte des capacités du groupe.
  • Être ouvert d’esprit: Accueillir les nouvelles idées et les nouvelles façons de faire. Être souple dans ses pensées.
  • Avoir confiance: Croire dans les capacités de nos collègues et les accompagner pour réussir.
  • Accueillir positivement les imprévus: Travailler en mode solution. Voir les imprévus comme des défis et non des problèmes.
  • Lâcher prise: Savoir prendre du recul et accepter les différences.

Ces valeurs sont relativement faciles à intégrer sur les plans stratégique, opérationnel et tactique. Le temps est un facteur de réussite clé dans l’équation. Pour développer une culture d’entreprise forte basée sur des valeurs de pleine conscience, il faut savoir y mettre du temps : la développer, la promouvoir et bien la communiquer.

Ces quelques notions ne sont que des bases pour atteindre un potentiel humain incroyable. Il est temps de redonner aux individus la place qu’ils méritent au sein de leurs entreprises. Travailler en équipe, apprendre à mieux communiquer, gérer de manière humaine les conflits émergents, prendre le temps de se développer ; voilà de bonnes habitudes à prendre pour baisser le niveau de stress au travail et augmenter le potentiel de réalisation personnelle.

Adopter un modèle de gestion axé sur la pleine conscience, c’est croire que la clé du succès réside dans le potentiel de chacun de nous. Ce ne sont pas les machines ou les nouvelles technologies qui vont révolutionner le marché du travail. C’est la manière dont les humains vont réagir dans cette vague de changements profonds.

Il faut être capable de voir l’organisation du travail autrement et changer nos méthodes de gestion pour s’adapter à la nouvelle réalité. La pleine conscience organisationnelle est une excellente base pour y arriver.

PARTAGER
Article précédentRCI du marketing B2B majoritairement positif… pour ceux qui le connaisse!
Article suivantTransfert d’entreprise familiale : le décès d’un entrepreneur, sans et avec planification financière 1/3
Julie Dupuis

Coach, leader, gestionnaire, formatrice, mon parcours témoigne de grands défis relevés en milieu de travail afin de toujours participer à la croissance des entreprises auxquelles j’ai eu la chance d’évoluer. Diplômée en ressources humaines, en relations industrielles et en administration, ma curiosité inapaisable m’a toujours poussé à continuer d’apprendre pour mieux comprendre les enjeux des humains de l’organisation. Excellente dans l’art de la communication, j’ai constamment poussé mes équipes de travail à se dépasser en manifestant un leadership exemplaire et inspirant. Mon désir de continuer à m’investir dans la formation auprès de travailleurs et mon sens de l’entrepreneuriat m’ont permis de fonder Complexe X inc., une entreprise dédiée au développement du potentiel humain misant sur une approche de pleine conscience. Avec des prémisses concrètes, nous désirons redonner un côté humain aux environnements de travail en passant par une prise de conscience organisationnelle. Motivation, leadership, autonomie, communication, engagement, accomplissement sont tous des concepts qui peuvent être améliorés en passant par la formation. Il faut se donner du temps pour s’améliorer! C’est la clé du succès. Au plaisir de pouvoir vous partager mon expertise !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici