Harcèlement : des changements dans la loi !

0
harcèlement

Harcèlement psychologique et sexuel, êtes-vous au courant ?

Les nombreuses vagues de dénonciation au sujet d’agression ou de harcèlement sexuel portent fruit. Sujet tabou pendant de nombreuses décennies, il semble que plusieurs victimes apprennent à reconnaître qu’elles n’ont plus, dans la société d’aujourd’hui, à porter le fardeau de la honte ou de la culpabilité.

Le populaire mouvement « Me Too » nous permet de remarquer une triste réalité : un harceleur ne fait rarement qu’une seule victime. En effet, qu’il s’agisse de harcèlement psychologique ou sexuel, cette personnalité toxique n’arrête jamais tant qu’on la laissera faire. Il peut être une source de pertes financières majeures pour votre entreprise et même, dans certains cas, vous conduire vers une faillite.

De nouvelles normes du travail au Québec

La Loi sur les normes du travail a fait l’objet d’une importante révision, plusieurs de ces changements sont entrés en vigueur le 12 juin 2018. D’autres seront en vigueur à compter du 1er janvier 2019.

En ce qui concerne le harcèlement psychologique, qui inclut également le harcèlement sexuel, une des avancées significatives est le délai de prescription pour porter plainte. Il passe de 90 jours à 2 ans à partir de la dernière manifestation de harcèlement. La notion de conduite vexatoire inclut également les gestes à caractère sexuel.

La prévention au cœur de la Loi

La Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail CNESST touche plusieurs petites entreprises, car leurs employés et employées dépendent majoritairement d’elle pour défendre leurs droits en tant que travailleurs.

À compter du 1er janvier 2019, en tant qu’employeur, vous avez l’obligation d’adopter et de rendre disponible à vos salariés une politique de prévention du harcèlement psychologique et de traitement des plaintes. Vous devez y inclure un volet concernant les conduites qui se manifestent par des paroles, actes ou gestes à caractère sexuel. La CNESST recommande d’informer tout votre personnel que vous vous engagez fermement à prévenir et à faire cesser tout harcèlement psychologique au travail.

Une saine communication, un moyen efficace de prévention

Communiquer efficacement n’est pas aussi simple qu’on le croit, et c’est une habileté que nous pouvons travailler à améliorer tout au long de notre vie. Pour développer une bonne communication au travail, vous devez, en tant que leader, encourager à l’intérieur de votre équipe une communication ouverte basée sur le respect des personnes. Cela demande de la maturité, de l’intégrité et de la transparence.

Vous devez absolument gérer de manière juste et équitable l’ensemble de votre personnel. Vos actions doivent démontrer que vous suivez vos engagements et elles vous ouvriront le chemin de la confiance, élément incontournable pour un climat de travail sain et productif.

N’ayez pas peur de gérer les conflits et enseignez à vos employés à en faire autant. Les conflits sont inévitables, il est préférable d’apprendre à les gérer plutôt que d’espérer qu’ils disparaissent comme par magie. Les conflits non réglés dégénèrent souvent en harcèlement, il est donc sage d’être attentif à ce qui se passe dans votre ou vos équipes de manière à intervenir rapidement.

Pour en apprendre davantage sur les changements dans la loi, visitez le site de la CNEEST   au http://www.cnesst.gouv.qc.ca/salle-de-presse/campagnes/normes/Pages/campagne-normes.aspx?utm_source=CNESST&utm_medium=Carrousel-accueil&utm_campaign=Les_normes_du_travail_ont_change

PARTAGER
Article précédent8 moyens d’adapter son site Web pour vendre ! 1/2
Article suivantRCI du marketing B2B majoritairement positif… pour ceux qui le connaisse!
Sylvie Hamelin

Sylvie Hamelin détient un baccalauréat en administration des affaires et une maîtrise en gestion de projet. Elle possède plus de 25 ans d’expérience dans le domaine de la vente, avec une focalisation particulière sur la mobilisation des employés, la négociation, la gestion de projet et le management. Passionnée par les domaines de la gestion, des relations de travail, de la psychologie, des communications et du leadership, elle actualise constamment ses connaissances. En 2014, elle crée : Conscience Management, elle offre de la formation et du coaching. Les entreprises d’aujourd’hui recherchent des employés qui s’adaptent rapidement, ont une ouverture d’esprit et une confiance en eux. Elles souhaitent du personnel productif qui utilise leur empathie et leur créativité. Il s’agit de ce qu’on appelle le savoir-être ou l’intelligence émotionnelle que l’on peut faire évoluer tout au long de notre vie. Les formations offertes par Conscience Management permettent de perfectionner et d’utiliser son intelligence émotionnelle dans le but d’améliorer sa conscience de soi, celle des autres et son leardership. Il s’agit, notamment, d’apprendre à reconnaître et à gérer ses émotions, à développer des relations de travail matures, à régler les conflits avantageusement dans le but de réduire le stress, l’anxiété et d’être plus créatif et performant. Sylvie propose aussi du coaching pour aider les cadres et les employés à surmonter les problèmes de relations humaines et elle est spécialisée en prévention du harcèlement psychologique au travail. 418-261-1652

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici