Avant d’acquérir une entreprise… réfléchissez !

0
Acquérir une entreprise

Beaucoup de jeunes désirent acquérir une entreprise, soit en prenant la relève d’une entreprise existante, soit en achetant une entreprise. C’est une bonne idée… mais il est important de réfléchir à divers enjeux.

  1. L’évaluation : L’évaluation comptable donne une bonne idée de l’entreprise dans le passé. Qu’en sera-t-il pour l’avenir ? Rien ne garantit que l’entreprise gardera sa valeur sans le propriétaire actuel. Comment allez-vous assurer une croissance suffisante pour payer l’achat des actions, quel est votre plan ? Pourquoi est-ce un bon plan. Statistiquement, vous avez 70 % de chances d’échouer.
  2. Le capital humain : Une entreprise, c’est d’abord des humains, des employés, des clients, des fournisseurs et des partenaires stratégiques qui ont développé une culture d’entreprise cohérente sous la direction actuelle. Comment allez-vous faire pour garder cette cohérence ou en développer une nouvelle ? Comment garder l’allégeance de tous ?
  3. Le capital social : Une entreprise, c’est un citoyen corporatif, qui s’est bâti une personnalité, une identité pendant des années, qui a développé des systèmes relationnels complexes ; vous aurez à transformer les systèmes actuels en quelque chose de nouveau dans un contexte de continuité. Savez-vous comment ?
  4. Le capital organisationnel : L’entreprise que vous désirez acquérir dispose d’une organisation probablement très personnelle basée sur son dirigeant ; il faudra changer totalement cette organisation, la professionnaliser, faire des changements douloureux, imposer un nouveau style sans perdre les acquis. Quel est votre plan ?
  5. Êtes-vous un entrepreneur : L’entrepreneuriat, ce n’est pas un métier, c’est une vocation. Vous aurez à vivre des situations où vous vous sentirez isolé, personne ne pourra prendre des décisions difficiles à votre place, même votre famille pourrait vous lâcher. Pouvez-vous vivre avec ça ?
  6. L’acquisition du savoir : Le propriétaire actuel a acquis beaucoup de connaissances et d’expériences, cela représente un actif important pour le successeur, qui ne peut être transmis en quelques mois. Comment allez-vous chercher ce savoir, en combien d’années et avec quel type de relations ?
PARTAGER
Article précédentSoumission : la face cachée des coûts indirects !
Article suivantCible du marketing : public ou contexte ?
Claude Savoie
Claude Savoie est président de Dixit, un cabinet de coaching pour les entrepreneurs. Avec des antennes à Montréal, Ottawa Gatineau, Sherbrooke, Lille et Strasbourg, Dixit offre des services stratégiques en pérennité d’entreprise, leadership et gestion, ainsi que du coaching pour les personnes à haut potentiel. Claude Savoie est l’auteur de « La relève, transfert et pérennité ». Basé sur son expérience d’entrepreneur et illustré par de nombreux cas vécus, c’est un des rares livres écrit par un entrepreneur sur le sujet. Claude Savoie a fondé et dirigé pendant 25 ans une entreprise de communication et marketing (Production Claude Savoie) desservant des PME et quelques grandes entreprises. Il est aussi mentor (diamant) de la Fondation de l’Entrepreneurship.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici