Saviez-vous que le taux de chômage ne détermine pas toujours le taux de mise à pied ?

0
Taux de chômage

Selon une étude de Statistique Canada, on a pu prouver que ce n’est pas le taux de chômage qui permet de bien rendre compte de l’état de l’emploi pour les régions économiques du Canada. En effet, ce sont plutôt les taux d’embauche et de mise à pied d’une région qui nous permettent de bien rendre compte de l’état de l’emploi.

Au Canada, pour la période de 2003 à 2013, le taux moyen annuel de mise à pied des employés de 18 à 64 ans était de 5,8 % et le taux d’embauche pour la même période était de 20,2 %.

Les taux d’embauche et de mise à pied évoluent similairement à la croissance nette de l’emploi. C’est pourquoi les régions qui affichent des taux de mise à pied relativement plus élevés sont en général plus petites et comptent une proportion élevée d’employés temporaires, saisonniers, dans le domaine de l’agriculture, l’exploitation forestière, la chasse et la pêche. Mais un taux élevé de mise à pied ne signifie pas nécessairement un taux d’embauche plus faible.

D’ailleurs, au Québec, la région de la Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine a le taux de mise à pied le plus élevé pour la période de 2003 à 2013, avec un taux de 20,7 %, mais c’est aussi la région avec le plus haut taux d’embauche pour cette même période avec 25,8 %.

mise à pied

https://www150.statcan.gc.ca/n1/pub/11-626-x/11-626-x2016060-fra.htm

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici