La gestion comportementale au sein d’une PME !

0
Gestion comportementale

 « Place à la communication positivement interactive »

Passer de la science comportementale à la gestion comportementale au sein d’une PME, c’est introduire, observer et gérer le mouvement, l’action, la réaction, mais aussi gérer l’interaction existante entre ces éléments.

Au sein d’une PME, nous retrouvons différents comportements adoptés par chacune des personnes composant l’entreprise. Cette différence s’explique par la diversité de leurs personnalités, de leurs cultures, des obstacles journaliers rencontrés, de leurs situations personnelles et professionnelles passées-actuelles et futures, mais aussi du rôle de chacun au sein de l’entreprise.

Afin d’expliquer cette interaction positive dans la communication, il est important de rappeler les positions de vie existentielles.

En effet, nous retrouvons 4 positions de vie existentielles :

La position de vie existentielle +/- : Celle-ci désigne une personne qui se valorise, mais qui dévalorise les autres (souvent qualifiée de personne ayant un complexe de supériorité)

Exemple : Tant l’employeur que l’employé peuvent vivre un complexe de supériorité. Selon le style de leadership de chaque employeur : entre adopter un comportement de leader et imposer son complexe de supériorité, une énorme différence s’affiche. Ainsi, il est primordial pour un responsable/leader de faire la différence entre ces deux comportements à adopter.

Car implanter sa position de responsable/leader d’une manière équilibrée et réfléchie fait partie intégrante de la notion de gestion. Cependant, et en tant que responsable/leader, se comporter instantanément en s’imposant à travers son complexe de supériorité est traduit par un déséquilibre comportemental qui doit être mis en évidence afin d’être géré.

La position de vie existentielle -/+ : Celle-ci, par contre, désigne une personne qui se dévalorise, mais qui valorise les autres (souvent qualifiée de personne ayant un complexe d’infériorité)

Exemple : Dans ce cas aussi et dans chaque exemple de vie existentielle, cela peut concerner les deux parties. L’exemple d’un employé ayant un complexe d’infériorité serait une personne que nous remarquons au sein de l’entreprise qui ; souvent se sous-estime, qui ; souvent s’excuse pour les moindres choses et qui ; souvent se croit sans importance.

Afin de faire ressortir et développer ses compétences, il est dans le rôle du responsable de l’entreprise de l’aider à prendre conscience de sa personne, de ses capacités et de ses réalisations en la motivant, en la félicitant et la protégeant contre d’autres comportements de supériorité qui peuvent avoir lieu au sein de l’entreprise.

La position de vie existentielle -/- : Dans cette position, la personne se dévalorise et dévalorise les autres (position induisant même à un état dépressif)

Exemple : Une position des plus difficiles à vivre et même à laquelle survivre afin d’en sortir sain et sauf. C’est l’exemple des personnes qui peuvent atteindre un état dépressif, qui se perçoivent comme ne servant à rien et qui perçoivent les autres comme tels aussi. Pour elles, aucun effort n’est nécessaire, car tout est déjà perdu d’avance. Cette position est difficile, mais diffère d’une personne à une autre selon son degré de force psychologique.

La position de vie existentielle +/+ : Celle-ci désigne une personne qui se valorise et valorise les autres (qualifiée de personne équilibrée)

Exemple : Une personne équilibrée qui se valorise, se respecte, se motive, mais aussi valorise, respecte et motive les autres au sein d’un environnement de travail. Une personne qui vous parle, mais qui vous écoute aussi. Pour elle, chaque personne détient son rôle et possède sa valeur qui doit être respectée.

C’est ainsi que nous arrivons à la communication dite +/+ qui apporte l’équilibre dans un dialogue, ce qui donne naissance à un environnement favorable au sein de l’entreprise et motive ainsi l’intégralité des personnes composant celle-ci. Enfin, la personne possédant le (-) doit être consciente et ouverte à faire des efforts pour le transformer en (+) et la personne possédant le (+) doit participer à l’amélioration de cette prise de conscience et aider ces personnes ouvertes à améliorer leur comportement.

 

By Lillia HITACHE

Fementrepreneure par Créativité…

Womanentrepreneur by Creativity…

Pour en savoir plus sur la notion d’équilibre, je vous invite à lire mon article précédent.

PARTAGER
Article précédentQuel est le moyen de visibilité le plus efficace pour votre entreprise ?
Article suivantLes défis d’un jeune entrepreneur !
Lillia Hitache
Lillia HITACHE Femme d’affaires, spécialiste dans le domaine de l’entrepreneuriat féminin. Soutenant son doctorat en économie managériale, Celle-ci compte plus de 10 ans d’expérience dans la recherche scientifique, de larges enquêtes de terrain et analyses informatiques. Enseignante de plus de 12 modules universitaires (Management, entrepreneuriat, négociation et communication…etc.), articles communiqués et publiés suite à sa collaboration à des forums internationaux, elle a su ainsi, attirer le monde vers sa compétence ! Depuis 2016, elle utilise sa polyvalence pour assister diverses entreprises du domaine médical à optimiser leur processus administratif, managérial et leurs services à la clientèle. Parallèlement et à partir de 2017, elle a lancé ses services de : 1- Vision career Startup (Vision Carrière) pour accompagner des personnes désirant atteindre leur réussite. 2- Gestion des Médias Sociaux pour aider les entreprises à se démarquer en améliorant leur visibilité sur différentes plateformes. 3- Service de numérisation offert spécialement aux cliniques médicales désirant faire le passage dans la gestion de dossier du papier au numérique. Lillia HITACHE est reconnue pour son sens de l’analyse, son entregent et sa créativité pour aider les femmes à se lancer et rencontrer leur succès en affaires. Devenue Femme Entrepreneure…Elle vous offre votre réussite à vous… ! N’hésitez pas à prendre contact avec elle :

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici