Comment harmoniser les relations entre les représentants aux ventes et les marchands !

0
représentants aux ventes

Selon une étude d’InsideView et Demand Gen Report, l’élément le plus dévastateur dans l’harmonisation des représentants aux ventes et des marchands est la mauvaise communication. En effet, 58 % des représentants aux ventes affirment que leur relation avec le marchand est bonne ou excellente, alors que 77 % des marchands affirment avoir de bonnes relations avec les préposés aux ventes.

Suivant la communication de près, on remarque aussi que les processus défectueux et les critères d’évaluation différents semblent affecter ces relations. Alors comment peuvent-ils s’entraider ?

Les représentants aux ventes désirent que les marchands leur fournissent des listes de clients potentiels de meilleure qualité (55 %), ou encore plus de listes de clients potentiels (44 %), de l’information sur les compétiteurs (39 %) et qu’ils aient de bonnes connaissances de la marque (37 %).

Les marchands, quant à eux, désirent que les représentants aux ventes fournissent de meilleurs suivis des listes de clients potentiels (34 %) et qu’ils utilisent plus rigoureusement les systèmes de CRM (32 %).

relations

https://www.marketingcharts.com/business-of-marketing/internal-collaboration-82718

PARTAGER
Article précédentInformation : quelles sont les sources des 18 à 34 ans !
Article suivantPerformance digitale : quels critères évalués ?
Martin Michaud
Martin Michaud Propriétaire de Intellex marketing Éditeur en chef de Journal Action PME Il détient un parcours enrichi de plusieurs expériences qui lui apportent maintenant les connaissances pour guider sa clientèle. Dans la jeune vingtaine, il a été copropriétaire d’une boutique de sport pendant 4 ans. Ensuite, sa formation l’a mené, pour 13 ans, dans le monde de la finance dans les prêts aux entreprises et comme conseiller en placement. Dans les dernières années, il a évolué simultanément comme auteur d’un livre sur la finance internationale, ainsi que comme chroniqueur financier dans plusieurs journaux, des revues locales et une revue internationale. Il a découvert le marketing Web il y a quelques années. En 2015, il a approfondi ses connaissances théoriques et techniques et a ainsi pu en faire profiter ses premiers clients.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici