L’anxiété au travail : Comprendre ses émotions pour la réduire !

0
Émotions

L’anxiété au travail : comprendre ses émotions pour la réduire

Par Sylvie Hamelin

L’intelligence émotionnelle, un concept assez connu, mais encore très peu appliqué et enseigné, a été popularisée, il y a un peu plus de vingt ans par Daniel Goleman. L’intelligence émotionnelle se développe tout au long de notre vie par nos expériences personnelles, par notre curiosité à mieux comprendre nos émotions, par notre capacité à apprendre à réagir adéquatement et de manière consciente lorsque nos émotions nous bouleversent.

Les recherches démontrent aujourd’hui que notre réussite personnelle et professionnelle ne dépend pas uniquement de notre quotient intellectuel QI, mais également de notre quotient émotionnel QE.

L’intelligence émotionnelle au travail s’avère un atout essentiel pour faire face aux désaccords, aux conflits et conséquemment pour améliorer les relations interpersonnelles et garantir un climat de travail sain et productif.

Perceptions, émotions, stress et intelligence émotionnelle

Nos émotions nous informent astucieusement sur notre niveau de confort ou d’inconfort face aux situations que nous vivons au quotidien. Des éléments déclencheurs, tels que des paroles, des gestes, des événements et même nos pensées, provoquent des réactions intérieures intenses. Des émotions négatives, telles que la colère, la tristesse, la peur, peuvent causer un haut niveau de stress.

Dans ces situations, nos émotions nous renseignent sur notre degré d’insatisfaction ou de frustration par rapport à ce que nous vivons. Au lieu de chercher à réprimer nos émotions, nous avons avantage à mieux les comprendre afin de découvrir ce qu’elles tentent de nous révéler.

Quelle est la cause exacte de ma colère, de ma tristesse? Lequel de mes besoins psychologiques n’est pas comblé ou est menacé? En ce qui concerne la théorie des besoins universels, la pyramide des besoins de Maslow est la plus connue. À travers le temps, d’autres chercheurs y ont ajouté des précisions.

Les besoins humains sont :

  • La survie
  • La sécurité
  • L’appartenance
  • La reconnaissance
  • Le besoin de réalisation de soi
  • Le besoin de sens et de cohérence

Lorsqu’un de ces besoins n’est pas satisfait, une émotion surgit, elle est une réaction, la cause exacte est le besoin qu’il faut reconnaître.

Apprendre à travailler avec nos émotions nous permet de passer de l’inconscience à la conscience, favorisant ainsi la recherche de solution. Lors d’une émotion intense avec un haut niveau de stress, il faut calmer l’émotion, ne pas la juger, l’identifier et prendre de grandes respirations. Lorsque notre esprit se calme, nous redonnons du pouvoir à notre raison. Voici un exemple d’une situation pouvant causer du stress et faire ressortir de fortes émotions.

Autopsie d’une situation de stress

Martine, propriétaire d’une petite PME, a l’habitude de mettre des post-it sur le bureau de ses employés. Un petit mot collé sur le téléphone en indiquant : « viens me voir immédiatement ».

Sébastien arrive à son bureau, remarque le post-it et ressent tout de suite un resserrement dans sa poitrine.

Élément déclencheur : mot sur le post-it.

Réaction : resserrement dans la poitrine.

Émotions : selon le cas, ça pourrait être de la peur, colère, tristesse.

Perception : il s’agit de nos conversations intérieures. Plusieurs pensées traversent l’esprit de Sébastien. Martine veut m’intimider. Ça y est, je vais avoir une mauvaise évaluation. Elle ne sait pas me respecter. Elle va avoir affaire à moi, etc.

Besoins insatisfaits : ça pourrait être la sécurité, la reconnaissance, etc.

Sébastien après avoir pris du recul et identifié le besoin qui est la cause de sa réaction devient plus calme. Il prend conscience qu’il a peu de chances de perdre son emploi. Cependant, il en veut à Martine, il ne sait pas comment lui dire et il a peur de rentrer en conflit avec elle. Il doit apprendre encore là à affronter une nouvelle peur.

La seule manière d’y arriver sera d’entreprendre une communication adaptée sur des faits précis, d’exprimer ses besoins à Martine et voir comment ils peuvent collaborer dans le futur pour éliminer des situations stressantes et non productives. Après tout, est-ce que Martine tente vraiment de l’intimider, manque-t-elle de respect envers ses employés?

Est-elle consciente de l’effet des post-it sur ses employés?

Dans un prochain article, je vous parlerai de l’importance de développer une communication axée sur les besoins afin de réduire les tensions inutiles au travail.

Plusieurs livres nous renseignent sur les émotions. Je vous invite à être curieux sur le sujet. Personnellement, j’ai apprécié le livre du docteur Bernard Anselem. Ces émotions qui nous dirigent.

PARTAGER
Article précédentVous êtes consultant ? Avez-vous les outils pour attirer des clients potentiels ?
Article suivantSavez-vous comment évaluer votre service Expérience client ?
Sylvie Hamelin
Sylvie Hamelin détient un baccalauréat en administration des affaires et une maîtrise en gestion de projet. Elle possède plus de 25 ans d’expérience dans le domaine de la vente, avec une focalisation particulière sur la mobilisation des employés, la négociation, la gestion de projet et le management. Passionnée par les domaines de la gestion, des relations de travail, de la psychologie, des communications et du leadership, elle actualise constamment ses connaissances. En 2014, elle crée : Conscience Management, elle offre de la formation et du coaching. Les entreprises d’aujourd’hui recherchent des employés qui s’adaptent rapidement, ont une ouverture d’esprit et une confiance en eux. Elles souhaitent du personnel productif qui utilise leur empathie et leur créativité. Il s’agit de ce qu’on appelle le savoir-être ou l’intelligence émotionnelle que l’on peut faire évoluer tout au long de notre vie. Les formations offertes par Conscience Management permettent de perfectionner et d’utiliser son intelligence émotionnelle dans le but d’améliorer sa conscience de soi, celle des autres et son leardership. Il s’agit, notamment, d’apprendre à reconnaître et à gérer ses émotions, à développer des relations de travail matures, à régler les conflits avantageusement dans le but de réduire le stress, l’anxiété et d’être plus créatif et performant. Sylvie propose aussi du coaching pour aider les cadres et les employés à surmonter les problèmes de relations humaines et elle est spécialisée en prévention du harcèlement psychologique au travail. 418-261-1652

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici