Le processus de relève d’entreprise n’a rien de linéaire!

0
processus de relève d'entreprise

Jacob, qui se prépare à prendre la relève de l’entreprise familiale, prépare un projet de développement technologique, il a bien analysé la situation, a étudié à fond tous les aspects, rentabilité, productivité, finances, ressources humaines, etc. et il a documenté le projet avec preuves à l’appui. Toutefois, son père n’est pas convaincu sans pourtant être en mesure d’y trouver des failles et n’a pas non plus de solution de rechange.

Où est-ce que ça accroche ?

La personnalité des deux entrepreneurs : Jacob voit des possibilités, il a une forte capacité de rationaliser, de planifier et d’exposer son idée clairement, de plus il détient un bac en administration et a validé le projet, il est solide.

Son père voit le danger potentiel, mais ne peut expliquer pourquoi, il s’appuie sur son expérience, il doute, a consulté son épouse qui le soutient totalement, il manque de confiance en lui et envers l’entreprise, mais ne veut pas décourager son fils.

Quelles en sont les conséquences ?

Sans égard à la décision qui sera prise, Jacob aura sûrement l’impression que son père ne lui fait pas confiance et qu’un refus met la croissance de l’entreprise en jeu. Il trouvera probablement que l’influence de sa mère est nuisible, ce qui nuira à l’harmonie familiale, il sait que le système organisationnel est archaïque et se sent bloqué pour réaliser des transformations essentielles.

Son père aurait apprécié que son fils propose des projets moins ambitieux, il trouve qu’il va trop vite et a peur d’être poussé vers la sortie, il se sent incapable de discuter rationnellement et par conséquent recule vers un passé qu’il sait pourtant révolu.

Le mot du coach

Dans un processus de relève d’entreprise, les fondateurs comme les repreneurs devront faire face à des centaines d’enjeux, chaque enjeu en cache des dizaines d’autres : la personnalité des entrepreneurs, leurs valeurs, leurs aspirations, le système organisationnel de l’entreprise, la clientèle, les ressources humaines, l’environnement commercial et technologique, les relations familiales et encore beaucoup d’autres.

Pour faire face à ces enjeux, il est essentiel de ne pas les nier, de les aborder différemment, les aspects familiaux, financiers, psychologiques ne doivent pas être mêlés. Il est aussi pertinent de tenir compte des émotions comme des démarches rationnelles. Une entreprise, c’est surtout des personnes qu’il faut respecter, valoriser, écouter.

Bien sûr, il est important de prendre une décision, mais la bonne décision découle d’une communication et d’une convergence des possibilités, des menaces et des personnalités, voilà ce qui est important dans un processus de relève d’entreprise.

PARTAGER
Article précédentFaire de l’argent avec un podcast, est-ce possible?
Article suivantLa fiducie est-elle encore utile dans une planification successorale en 2020?
Claude Savoie

Claude Savoie est président de Dixit, un cabinet de coaching pour les entrepreneurs. Avec des antennes à Montréal, Ottawa Gatineau, Sherbrooke, Lille et Strasbourg, Dixit offre des services stratégiques en pérennité d’entreprise, leadership et gestion, ainsi que du coaching pour les personnes à haut potentiel.
Claude Savoie est l’auteur de « La relève, transfert et pérennité ». Basé sur son expérience d’entrepreneur et illustré par de nombreux cas vécus, c’est un des rares livres écrit par un entrepreneur sur le sujet.
Claude Savoie a fondé et dirigé pendant 25 ans une entreprise de communication et marketing (Production Claude Savoie) desservant des PME et quelques grandes entreprises.
Il est aussi mentor (diamant) de la Fondation de l’Entrepreneurship.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici