Comment trouver du temps pour multiplier les minutes !

0
trouver du temps

Dans l’article précédent, je vous ai partagé l’idée de faciliter votre travail en soignant considérablement votre environnement afin de rester concentré, sans distraction. Si vous ne maîtrisez pas votre environnement, vous laissez à d’autres le soin de s’en charger. Si c’est votre cas, sachez que votre cas est fréquent, mais pas désespéré. Voici mon second conseil, vous pouvez vous créer du temps.

Voici mon second conseil pour optimiser votre temps :

  • Trouver du temps au présent !

La plupart des performants n’hésitent pas à s’investir dans une multitude d’activités et finissent par avoir un agenda surchargé sans s’en rendre compte. Ne vous est-il pas arrivé de réagir en disant « Mon Dieu, si je pouvais avoir plus de temps » ?  Avoir plus de temps pour le travail, ou pour des moments en famille, plus de temps pour voyager ou pour des instants de détente.

Faites tout de suite ce qui est à faire et vous n’aurez plus à y penser. Mon principe est : pièce touchée, pièce classée. La procrastination fait mal. Plusieurs ont un pigeonnier et empilent des factures, des journaux, des notes, etc. Au bout d’un moment, c’est le débordement. Rapidement, cette montagne de papier (ou cette liste de courriels) fait partie du décor et les actions liées à certaines communications sont oubliées.

Est-ce que cela n’arrive qu’à moi ? Pourquoi ne pas consacrer quelques instants sur-le-champ pour leur régler leur cas au plus vite et une fois pour toutes ?

Toutefois, quand le calendrier est plein, il est temps d’effectuer une révision des techniques et des travaux. Il faut voir ce qui est prioritaire.

Les avoirs et la prospérité sont tous deux respectables, mais pas au détriment d’un manque à l’attention sur sa vie. Être trop occupé et mettre en péril sa santé, sa vie familiale, son couple, est imprudent. Être trop pris par son travail pour ne plus vivre qu’à travers un présumé succès est irraisonnable. Ce qui compte, ce n’est pas réussir dans la vie, mais plutôt réussir sa vie.

Attention que votre degré d’implication dans votre travail ou votre entreprise ne devienne pas une excuse pour expliquer votre course au succès. Peut-être que vous êtes trop occupé pour ne pas prendre un temps d’arrêt et réviser vos priorités. Ce qui me frappe dans mon activité professionnelle de mentorat privé, c’est que les entrepreneurs n’ont pas un problème de temps, mais plutôt de priorités autant au travail que dans la vie. Vivre à toute allure équivaut à ne pas faire ce que nous devrions faire en premier, c’est-à-dire réfléchir avant d’agir.

J’ai aussi remarqué que plusieurs personnes se donnent un statut « d’importance » en se montrant très occupées. Peut-être que certains se retrouveront à la lecture de cet énoncé. C’était mon cas, je m’en confesse ! Dans le fond, quand on est si occupé, c’est qu’on est « hors de contrôle », qu’on ne maîtrise pas la situation. Trop occupé, c’est se laisser aspirer dans un vortex d’agitation. On s’étourdit dans l’action. Est-ce que ce ne serait pas un peu de la paresse, que ce manque de discipline ? Soit on n’a aucun plan d’action, soit on en a un, mais on ne prend pas les moyens de s’y tenir à la lettre sans se laisser distraire.

Comment y mettre de l’ordre ? Comment peut-on se mettre à trouver du temps ?

Voici quelques pistes de réflexion : quelles sont ces tâches qui vous volent du temps et qui pourraient être déléguées ? Faites-en la liste pour le travail, à la maison, au chalet, dans vos immeubles, etc. Qu’est-ce qui est chronophage ? Tondre la pelouse, entretenir les haies, réparer les portes et fenêtres, changer les pneus des véhicules, faire la comptabilité, faire les livraisons de dossiers, suivre les comptes clients, répondre aux communications électroniques, etc. Oui, arrêtez et réfléchissez en révisant votre emploi du temps des derniers mois.

Quelles sont les tâches qui sont payantes pour vous ? Identifiez-les et restez concentré sur celles-là. Considérez qu’il y a des activités qui seront pour vous du labeur ou des tâches pouvant être déléguées. Qu’est-ce qui pourrait être effectué par une main-d’œuvre qualifiée et sûrement beaucoup plus efficace que vous dans ces activités chronophages ?

La situation d’un entrepreneur durant la croissance de son entreprise change et son rôle évolue avec le temps. On pourrait considérer le processus en 3 étapes. Au cours du cheminement, l’importance que l’entrepreneur accorde à chaque tâche et chaque rôle doit se modifier. Et cela demande du discernement.

Pour ma part, je considère qu’il y a différents niveaux pour situer les actions ou tâches de l’entrepreneur en fonction de la croissance de l’entreprise. Cela établit son degré d’implication envers chacune et permet de discriminer celles qui pourraient être déléguées pour se dégager du temps. Vouloir toujours tout faire seul n’est pas sain. Rien de grand ne s’est réalisé par un seul homme.

Au démarrage d’un projet, l’entrepreneur a une multitude de chapeaux. Plusieurs tâches lui incombent. On est à la fois le PDG et l’opérateur. À cette étape, on doit mettre la main à la pâte. Tout entrepreneur commence par l’exécution « sur le terrain ». On pourrait appeler cette étape « la réalisation des tâches techniques ». Toutefois, plus les activités s’intensifient, plus nous devons avoir un regard différent sur cette tâche. Mais, on devient un vrai propriétaire d’entreprise lorsque l’ensemble des opérations fonctionnent sans notre intervention.

Vous devez distinguer ce qui est routinier de ce qui pourrait vous permettre de vous retrouver dans une position de supervision, de leader. En demeurant ouvrier ou technicien, vous dissipez vos énergies parce que vous pourriez payer un employé pour accomplir les tâches mondaines, vous permettant donc de concentrer votre potentiel dans l’élaboration et la réalisation de la mission de votre entreprise.

C’est alors qu’il faut passer à la deuxième étape, c’est-à-dire que vous devez assumer un rôle de leader. Vous devez mettre en place des systèmes multipliant votre temps, comme des logiciels pour effectuer des routines. Ainsi, vous récupérerez des plages de temps. À titre d’entrepreneur performant, ce temps d’arrêt est un incontournable sans lequel vous aurez une entreprise qui vous accapare, qui vous ralentit. Vous ne seriez pas maître de votre entreprise, ce serait plutôt l’entreprise qui vous avalerait.

Le réflexe de plusieurs est de se dire « Ce n’est pas grave, j’en ferai plus durant la fin de semaine ». Grave erreur ! Vous avez besoin de trouver du temps pour vous reposer. Dans l’industrie, même les machines sont à l’occasion intentionnellement en arrêt pour procéder à des entretiens préventifs et des recalibrages. Vous avez le droit de vous arrêter. Donnez-vous le droit de vous mettre en veilleuse pour revenir en force le lundi matin. C’est d’autant plus vrai que les tâches à déléguer vous rebutent. Vous savez, une McLaren 570S est un bolide explosif et fougueux, mais sans essence, il ne se déplacera pas d’un pouce. Il est sage de garder vos énergies et de les investir dans ce qui vous rend performant.

Ce qui est essentiel à comprendre, c’est que la plus belle chose que l’on puisse obtenir avec l’argent, c’est le temps. C’est ça, la vraie richesse. Demandez aux plus âgés ce qu’ils souhaiteraient le plus avoir. La grande majorité souhaiterait grandement revenir en arrière et acheter du temps.

La liberté n’est pas le cumul des avoirs, mais la possibilité de faire des choix et de jouir du temps comme on l’entend. En prenant la position de celui qui distribue les tâches et les responsabilités, vous prenez votre place de leader des opérations. Ainsi, vous vous libérez des activités qui sont, considérant votre niveau, sans valeur ajoutée. De cette façon, vous pouvez vous concentrer sur des projets ou des activités qui vous tiennent à cœur ou qui vous rapportent plus.

Dans votre organisation, vous devriez aspirer à être « l’expert dans l’art de la délégation ».  Il faut apprendre à donner des responsabilités à des personnes capables de prendre le leadership à votre place. Vous devriez viser de vous libérer des opérations. C’est là la situation la plus enviable, ce que j’appelle « avoir son entreprise ». En visant cette situation, vous vous développez une position qui vous libère de la grande majorité de votre temps.

Vous restez en contrôle et donnez la charge des opérations à un tiers qui vous rendra des comptes. Conserver le contrôle de l’entreprise sans porter le fardeau de la charge des projets ne serait-il pas quelque chose d’enviable pour vous ? Dans ce cas, je vous suggère de développer rapidement cette compétence très précieuse, celle de la délégation.

PARTAGER
Article précédentPourquoi la peur peut devenir ennemie ou alliée dans une croissance d’entreprise? 2/2
Article suivantComment le changement amène des résultats positifs?
Louis Belleau

Entrepreneur scientifique à longue expérience d’affaires.

Je vise transmettre mon savoir-faire et savoir–être dans votre parcours entrepreneurial.

Je suis un coach scientifique et/ou mentor d’affaires privé.

Il m’importe d’accompagner activement les entrepreneurs en les inspirant à développer leur sens des affaires dans une démarche entrepreneuriale performante tout en veillant à ce qu’ils maintiennent un développement de leur savoir être individuel.

Pour les entrepreneurs qui recherchent :

  1. Mentor personnel privé pour les entrepreneurs qui cherchent être performant en gardant les pieds sur terre.

2. Coach Scientifique : collaborateur et guide (formateur) de vos ressources internes, présent dans vos stratégies d’implantation ou d’amélioration technologiques, même au démarrage ou dans le dépistage de partenaires d’Affaires

3. Pour maitriser le programme de Recherche Scientifique et Développement Expérimental (RSDE), un coach chevronné pour rendre votre organisation autonome en matière de réclamation des crédits d’impôt de recherche (RSDE).

Impacts :

  • Activité comme collaborateur dans votre parcours d’entrepreneur
  • Atmosphère et ambiance renouvelés sur vos équipes de travail
  • Influence positive sur les personnes et les résultats ; de même que dans vos réclamations RSDE
  • Relations des plus fluides et agréables avec les 2 gouvernements dans vos dossiers RSDE

Contactez-moi dès aujourd’hui.

M.LouisBelleau@gmail.com

418 571 3157

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici