Ressources humaines et croissance personnelle : quand l’individu adhère à son plein potentiel

0
Ressources humaines

Les ressources humaines sont encore aujourd’hui gérées de façon très traditionnelle dans la majorité des entreprises. On y traite le recrutement, l’embauche, la dotation, la santé et la sécurité et le traitement des dossiers des employés. Dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre et de roulement d’employés élevé, le personnel RH en a plein les bras.

Le développement des employés et la formation sont mis de côté faute de temps, le temps étant notre pire ennemi dans la gestion des ressources humaines. La roue tourne et il devient difficile de réfléchir à de nouvelles stratégies, puisque les opérations et la productivité de l’entreprise sont directement affectées par les problèmes de main-d’œuvre.

Lorsqu’un employé quitte son poste, il faudrait se poser les questions suivantes :

  • Est-ce que l’entreprise a bien encadré cet employé ?
  • Est-ce que l’entreprise a fourni les bons outils à cet employé pour se développer ?
  • Est-ce que cet employé était heureux dans son travail et pourquoi ?
  • Est-ce que l’entreprise aurait pu éviter ce départ en abordant des problèmes non résolus ?

Globalement, les gens quittent leur travail parce :

  • Qu’ils ne se réalisent pas,
  • Parce qu’ils ont de mauvais patrons
  • Parce que leurs équipes ne sont pas soudées.

L’entreprise est avant tout un lieu de socialisation pour l’être humain. Un endroit pour se dépasser et pour interagir avec les autres dans le but d’évoluer. Le stress, les problèmes de santé mentale et l’anxiété de performance sont aujourd’hui bien présents dans les environnements de travail.

Comment intégrer ces problématiques « émotionnelles » dans la gestion des ressources humaines ?

En offrant aux employés l’occasion d’explorer la croissance personnelle au travail. L’organisation est avant tout un système d’individus qui travaillent en collaboration pour atteindre un but commun. De fournir des outils aux individus permet de rendre la collectivité plus forte.

Voici quelques pistes de réflexion pour débuter :

  • Offrir des formations sur les habiletés de communication (la communication est la clé dans les relations interpersonnelles);
  • Introduire des éléments de la communication non violente CNV dans les réunions pour apprendre aux employés à gérer leurs émotions dans leurs échanges avec leurs pairs;
  • Offrir de courtes séances de méditation guidée lors des pauses (30 minutes de méditation peuvent être extrêmement régénératrices en période de stress);
  • Aménager une pièce de repos silencieuse pour prendre des pauses, lire, méditer, respirer, etc. (15 minutes de méditation peuvent équivaloir à 4 heures de sommeil);
  • Organiser des séances de discussion pour aborder des thèmes « chauds » en discutant des émotions reliées au sujet de l’heure.

En fournissant aux employés des outils pour s’améliorer et se développer, l’organisation en est par la bande améliorée. Il faut se rappeler que les humains ne sont pas des robots. Ils ont besoin de stimulation, d’être amenés à se dépasser en sortant de leurs zones de confort.

La croissance personnelle a sa place dans les organisations en pleine transformation. Elle permet aux individus de résoudre des blocages qui peuvent ensuite leur permettre d’atteindre de nouveaux potentiels. Elle permet d’éteindre le mental qui est aujourd’hui sursollicité. Elle permet une ouverture d’esprit dans un monde diversifié et multigénérationnel.

Elle permet un meilleur contrôle de ses émotions en grandes périodes de stress. Elle permet d’augmenter le niveau d’énergie global pour être alerte et conscient. Tous peuvent y gagner. En fournissant de tels outils, vous améliorerez le niveau de bonheur de vos employés.

L’innovation ne touche pas seulement les technologies. Innover, c’est faire autrement. C’est faire ce que les autres ne font pas. C’est oser aller sur des sentiers inconnus pour en tirer de nouvelles expériences. Donnez du temps aux humains de l’organisation et tout le monde en tirera profit.

En conclusion, le bonheur au travail aidera les entreprises à conserver leurs meilleurs talents tout en attirant de nouveaux employés si précieux pour l’organisation. Il faut arrêter de réagir et réfléchir au bien-être au travail dans une approche globale. Et cela touche avant tout l’individu qui fait partie de ce système.

PARTAGER
Article précédent3 conseils pour sonner comme un pro avec votre podcast !
Article suivantRessources terrestres : depuis le 29 juillet dernier, nous vivons à crédit.
Julie Dupuis

Coach, leader, gestionnaire, formatrice, mon parcours témoigne de grands défis relevés en milieu de travail afin de toujours participer à la croissance des entreprises auxquelles j’ai eu la chance d’évoluer. Diplômée en ressources humaines, en relations industrielles et en administration, ma curiosité inapaisable m’a toujours poussé à continuer d’apprendre pour mieux comprendre les enjeux des humains de l’organisation. Excellente dans l’art de la communication, j’ai constamment poussé mes équipes de travail à se dépasser en manifestant un leadership exemplaire et inspirant. Mon désir de continuer à m’investir dans la formation auprès de travailleurs et mon sens de l’entrepreneuriat m’ont permis de fonder Complexe X inc., une entreprise dédiée au développement du potentiel humain misant sur une approche de pleine conscience. Avec des prémisses concrètes, nous désirons redonner un côté humain aux environnements de travail en passant par une prise de conscience organisationnelle. Motivation, leadership, autonomie, communication, engagement, accomplissement sont tous des concepts qui peuvent être améliorés en passant par la formation. Il faut se donner du temps pour s’améliorer! C’est la clé du succès. Au plaisir de pouvoir vous partager mon expertise !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici