Comment la rétention du personnel passe par l’innovation organisationnelle?

0
Rétention du personnel

Après avoir pris notre élan économique à la suite de la dernière Guerre mondiale pour ensuite se diriger vers la Révolution tranquille, il est devenu difficile de tracer tous les changements qui ont affecté notre société et notre environnement, tellement ils sont nombreux.

Que ce soit au niveau médical, informatique, mécanique, électronique, technologique ou scientifique, et j’en passe, jamais l’humanité ne s’est développée à une aussi grande vitesse. Notre réalité est passée de la découverte embryonnaire à la réalisation extraordinaire. En misant sur l’intelligence et l’intervention humaines, ce qui était une pure fiction il n’y a pas si longtemps est devenu un chantier de réalisations.

Pendant ce temps dans les milieux de travail, qu’en est-il du développement relationnel entre les acteurs principaux que sont les employés et les employeurs ? Malheureusement, il est décevant de constater que l’évolution du management organisationnel n’a pas progressé au même rythme. C’est comme si l’entreprise type, se contentant de suivre la parade en misant sur des artifices pour bien paraître, désirait aller plus loin et plus vite telle une formule un, mais équipée de roues en bois.

Pourtant, ce qui fait tourner et rouler une entreprise se caractérise par la qualité de sa main-d’œuvre. Celle-ci représente le trait d’union entre le produit et le service offerts, et la satisfaction de la clientèle desservie.

Défi de rétention du personnel

Aujourd’hui et dans le futur, nous aurons intérêt à prendre soin de cette main-d’œuvre, car nous faisons face à un défi de taille, soit celui de sa rareté. Le temps de la relation employeur-employé / de dominant-dominé appartient désormais au passé. L’époque où le leadership s’exprimait principalement par l’autorité hiérarchique au service de la production est également révolue.

Alors que la crise fait rage et ne fait que commencer, trop de dirigeants n’ont pas eu de mise à niveau pour affronter ce nouveau vent de réalité. Pourtant, le défi est là, et c’est ici et maintenant que les stratégies innovatrices doivent émerger avec la complicité de tous les partenaires (employés).

Pourtant, pendant ce temps, nous faisons preuve d’une grande imagination pour mieux gérer les sommes astronomiques destinées à l’entretien des bâtiments et des infrastructures, de la machinerie et des équipements, des outils et des véhicules, sans oublier les équipements et les systèmes informatiques.

Simultanément, qu’en est-il de l’entretien de l’humain ?

Après plusieurs décennies sur le marché de l’emploi, j’ai entendu dire à maintes reprises que les ressources humaines demeurent ce qu’il y a de plus important. Cependant, j’ai rarement vu les bottines suivre les babines à ce chapitre, surtout quand il y a dérapage au-delà des limites rigides de l’entreprise.

Maintenant que j’ai capté votre attention en faisant émerger certaines prises de conscience, voyons comment nous pouvons voir les choses autrement.

La leçon principale à retenir

Commençons par développer une culture considérant les employés comme étant des acteurs indispensables à titre de partenaires, et pas juste sur papier.

Steeve Jobs disait : « Cela n’a aucun sens d’embaucher des gens intelligents et leur dire quoi faire. Nous embauchons des gens intelligents pour qu’ils puissent nous dire quoi faire. »

Ainsi, reconnaissons les compétences, les connaissances, les talents, l’attitude et les aptitudes de chacun de nos partenaires pour mieux atteindre un esprit d’équipe. Il y a donc mille et une façons de susciter la rétention du personnel, en misant par exemple sur la reconnaissance au service de l’engagement et la mobilisation.

Durant ce périple d’adaptation, la clé du succès passe inévitablement par l’innovation organisationnelle, et la meilleure façon d’innover est de s’adresser aux premiers concernés. Pour y arriver, bien qu’étant utiles pour nous guider, ce n’est ni la théorie ni les bouquins ou la formation qui auront le plus d’effet. Le plus grand impact s’illustrera par l’humilité et le courage managérial en s’adressant aux partenaires, et en leur demandant quelle est leur vision de l’innovation afin de provoquer la meilleure stimulation collective possible.

De plus en plus, il n’y aura pas d’employeur de choix sans partenaires de choix !

Alors, faites votre choix pendant que cette option s’avère encore possible.

PARTAGER
Article précédentConnaissez-vous le Plan métropolitain de gestion des matières résiduelles?
Article suivant3 bonnes raisons de faire appel au podcast!
Alain-Guy Tremblay, M.Sc., CRHA, RCC

Alain-Guy Tremblay, M.Sc., CRHA, RCC

Formateur, coach et conférencier

Entrepreneur dans l’âme, j’ai eu mon premier projet entrepreneurial à l’âge de19 ans, pour ensuite me transformer après un court passage dans un emploi traditionnel, en consultant en santé et sécurité du travail. Afin de rehausser mes connaissances et compétences en la matière, j’ai fréquenté l’environnement collégial et universitaire échelonné sur plusieurs années.

Ainsi, j’ai cumulé, certificats, B.A.C., Diplôme d’études supérieures me menant jusqu’à la Maîtrise en gestion et développement des organisations (GDO). Mon parcours atypique jumelé à un riche parcours professionnel m’a permis de valider rapidement la relation entre la théorie et la pratique.

Donc, après avoir été consultant, enquêteur, inspecteur, formateur, chargé de cours au niveau collégial et même fonctionnaire durant un court laps de temps, je me présente aujourd’hui à titre d’expert, de formateur, auteur, conférencier et coach certifié.

Mes champs d’intervention peuvent varier, mais ce sont le leadership responsable (leadership de performance + leadership de pleine conscience), la puissance de la reconnaissance en milieu de travail, et la rétention du personnel au service de la mobilisation et l’engagement dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre qui occupent principalement mon attention.

Sur le plan personnel, j’ai été un rêveur, et je le demeure pour ensuite explorer une période de décrochage scolaire avant de devenir un raccrocheur. Ainsi, je pourrais affirmer que mon parcours académique m’a instruit, alors que mon parcours de vie m’a construit, mais c’est de ne jamais avoir abandonné qui m’a gardé en vie.

En conclusion, je possède une précieuse expertise que je mets volontiers à votre disposition afin de vous épauler et vous accompagner dans votre recherche d’excellence et de réalisation.

Courriel : info@alainguytremblay.com

Page Web : www.alainguytremblay.com/accueil

Pour me joindre : 514 941-8213

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici