La marque d’un employeur : pourquoi irais-je travailler chez vous?

La marque

Imaginez que je suis un chercheur d’emploi et que vous devez me convaincre de me joindre à votre organisation. Quels sont vos arguments ?

Le poste, l’horaire et le salaire

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles les gens choisissent un travail. La première catégorie de raisons est ce que j’appelle le QUOI. Quel est mon poste, mon horaire, mon salaire… Il y a des gens qui viennent travailler chez vous seulement pour ces raisons, et c’est correct. Je ne crois pas qu’il y ait de bonnes ou de mauvaises raisons pour accepter un poste, mais si les gens viennent chez vous pour des raisons principalement liées au QUOI, ils vont constamment en vouloir plus et puisque l’employeur ne sera pas toujours en mesure de les satisfaire, cela créera de la frustration de part et d’autre.

L’esprit d’équipe, la formation et les défis

La deuxième catégorie de raisons pour lesquelles un candidat décide d’accepter un poste est ce que j’appelle le COMMENT. Quel est le climat de travail ? Quelle est la formation offerte ? Quels défis me seront proposés ? La beauté avec le COMMENT, c’est que vous pouvez vous différencier des autres entreprises même si vous n’avez pas leurs ressources monétaires ou financières.

Dans le cadre de mes recherches, plusieurs jeunes m’ont confié qu’ils pourraient facilement se trouver un emploi mieux rémunéré ailleurs, mais qu’ils décident de ne pas quitter leur employeur parce qu’ils ont du plaisir au travail.

La mission

Saviez-vous que votre entreprise n’existe pas pour faire de l’argent ? Je ne suis pas en train de dire que ce n’est pas important, mais ça ne devrait pas être le but. Comme l’air qu’on respire, la profitabilité est une condition essentielle pour rester en vie. Cependant, les employés veulent davantage avoir un impact sur les clients que sur l’enrichissement des actionnaires. Ce qu’ils veulent, c’est faire une différence et avoir un impact un peu comme les gens qui font du bénévolat qui ne le font pas pour l’argent, mais pour autre chose.

Imaginez si la cause de votre entreprise serait assez belle pour que les gens soient prêts à venir y travailler gratuitement, mais qu’ils soient rémunérés. Une mission corporative de qualité doit avoir deux qualités : être courte (sept mots au moins) et faire appel aux émotions ressenties par les clients. Je vous invite donc à redéfinir votre mission pour la rendre encore plus attrayante!

PARTAGER
Article précédentJournal Action PME et sa chronique hebdomadaire sur le podcast L’Accélérateur!
Article suivantQu’est-ce qui limite les profits des PME?
Stéphane Simard B.A., B.A.A., CRHA, CSP

Stéphane Simard B.A., B.A.A., CRHA, CSP, est conférencier international et auteur de cinq ouvrages traduits en quatre langues dont le best-seller Génération Y. Au cours des 10 dernières années, il a outillé concrètement plus de 20 000 gestionnaires afin d’attirer, mobiliser et fidéliser plus d’employés par le biais de ses conférences, formations et interventions en entreprise. Diplômé en administration des affaires et en enseignement, Stéphane est conseiller en ressources humaines agréé (CRHA) de l’Ordre des conseillers en ressources humaines agréé et il possède le titre Certified Speaking Professional (CSP) de la National Speakers Association. Il a oeuvré durant plus de 15 ans au sein de moyennes et grandes entreprises des secteurs manufacturier et de services dans des postes de direction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici