8 moyens d’adapter son site Web pour vendre ! 1/2

0
site web

Un site Web peut devenir une vitrine de vente extraordinaire, pourvu que l’on sache bien s’en servir. C’est pourquoi je me donne le défi d’expliquer les possibilités d’un site Web en le comparant à un magasin avec pignon sur rue.

De cette manière, je pense être en mesure d’expliquer comment un magasin à rayons qui a du succès fonctionne point de vue visibilité et communication avec ses clients.

Par la suite, adapter les moyens de visibilité et de communication au Web dans un site.

Ni l’un ni l’autre ne sont supérieurs ou meilleurs, par contre les deux peuvent très bien se compléter pour former un écosystème efficace.

Aux fins de l’exercice, vous devenez tous propriétaires d’un magasin. D’accord, alors allons-y !

Numéro 1, votre vitrine de magasin

Votre vitrine de magasin est le premier coup d’œil des passants sur la rue, vous en prenez sûrement soin au meilleur de vos connaissances et de votre expérience. De plus, chaque saison, vous changez votre vitrine pour qu’elle soit le reflet de la marchandise interne. C’est juste logique, puisqu’aucun magasin ne montre de la marchandise sans la détenir en magasin.

La page d’accueil de votre site Web est l’équivalent de votre vitrine de magasin. Alors, prenez-en soin, changez votre contenu à l’occasion.

P.S. Je constate souvent en discutant avec des entreprises qu’elles offrent de nouveaux produits ou services et qu’elles oublient de le mentionner dans leur site Web !

Numéro 2, vos affiches dans le magasin

Habituellement, dans votre magasin, vos affiches sont bien placées à côté de votre marchandise. C’est normal, vous voulez que les clients voient facilement le prix et certains détails pour faciliter la vente. Également, si vous avez une toilette dans le magasin, vous exposez un signe pour indiquer la direction de celle-ci. Ce que l’on appelle maintenant « l’expérience client » pour faciliter le séjour du client dans votre environnement.

Avec votre site Web, vos affiches deviennent les boutons d’action ou communément appelés les « call to action ». Ce sont des boutons placés aux endroits stratégiques qui attirent l’œil des visiteurs, étant donné qu’ils sont de couleur contrastante par rapport à la couleur de la page Web dans laquelle le visiteur navigue. On peut inclure dans ses boutons, son numéro de téléphone, son courriel ou simplement le lien vers un formulaire à remplir.

Numéro 3, votre enseigne

Habituellement, comme propriétaire, vous prenez le temps de bien choisir les couleurs en tenant compte de l’environnement où l’enseigne est exposée. Même chose pour le logo inséré dans l’enseigne. Plusieurs commerçants demandent l’aide de professionnels pour obtenir la meilleure idée dans le but de communiquer un message clair aux clients. En effet, une enseigne bien conçue attire et fait vendre.

Deuxième partie

Dans votre site Web, habituellement, en haut à gauche se retrouve votre logo d’entreprise et parfois un slogan, une citation ou une devise.

Numéro 4, le logo

Depuis la venue de l’ordinateur, des logiciels gratuits sont apparus pour les apprentis « graphistes » qui pensent être en mesure de concevoir leur logo seuls. Je vous le confirme, rares, très rares sont ceux qui peuvent rivaliser avec un graphiste professionnel.

Le résultat est que votre logo ne sera jamais à la hauteur de la qualité de vos services ou de vos produits.

Votre logo devient votre identité visuelle d’entreprise. De plus, avec la venue des réseaux sociaux, l’identité visuelle prend de plus en plus de place en 2018 dans l’élaboration d’une marque.

Et la marque, ça vend, si vous la construisez bien et l’entretenez bien.

Numéro 5, le slogan, une citation ou une devise

Êtes-vous un as de la communication ? Hum…

Alors, faites appel à une personne spécialisée dans la communication et le marketing pour que vos écrits attirent et convainquent les visiteurs à aller plus loin dans votre site Web. Du moins, consultez des gens différents de vous pour obtenir plusieurs opinions.

Un bon slogan peut aider, un slogan médiocre peut nuire.

Dans le prochain article, je parlerai de l’immense différence de comportement d’un consommateur entre votre magasin physique et votre site Web.

PARTAGER
Article précédentLes PME face aux nouvelles technologies
Article suivantHarcèlement : des changements dans la loi !
Martin Michaud
Martin Michaud Propriétaire de Intellex marketing Éditeur en chef de Journal Action PME Il détient un parcours enrichi de plusieurs expériences qui lui apportent maintenant les connaissances pour guider sa clientèle. Dans la jeune vingtaine, il a été copropriétaire d’une boutique de sport pendant 4 ans. Ensuite, sa formation l’a mené, pour 13 ans, dans le monde de la finance dans les prêts aux entreprises et comme conseiller en placement. Dans les dernières années, il a évolué simultanément comme auteur d’un livre sur la finance internationale, ainsi que comme chroniqueur financier dans plusieurs journaux, des revues locales et une revue internationale. Il a découvert le marketing Web il y a quelques années. En 2015, il a approfondi ses connaissances théoriques et techniques et a ainsi pu en faire profiter ses premiers clients.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici