Le propriétaire de PME, un modèle de leadership inspirant !

0
leadership

Les superviseurs et les gestionnaires de premier niveau recherchent souvent un modèle de leadership pour guider leur action au quotidien. Bien souvent, ce guide est tout près d’eux, c’est le propriétaire de l’entreprise où ils travaillent chaque jour. Il y a plusieurs définitions d’un leader. J’aime bien travailler avec celle-ci : « … le leader est un individu qui fait en sorte que les autres reconnaissent la direction à suivre, qu’ils soient convaincus du bien-fondé de cette direction et qu’ils soient prêts à s’y engager. » (1)

Cette définition s’adapte aussi bien aux gestionnaires intermédiaires qu’aux entrepreneurs de plusieurs entreprises québécoises. Cependant, ce qui distingue souvent les propriétaires d’entreprise, c’est la vision qu’ils ont de leur organisation. Ils désirent réaliser quelque chose et, à partir de cette intuition, ils accomplissent l’exécution de cette pensée.

Modèle québécois de leadership

Lors de son passage à l’émission Tout le monde en parle du 15 avril dernier, Dominique Brown, fondateur de Chocolats Favoris partageait justement la vision de son entreprise : « … créer une marque de chocolat québécois qui va se retrouver partout à travers le monde… ». (2)  Lors de l’émission, il présentait les réalisations de son entreprise qui sont impressionnantes. Ce qui est le plus étonnant, c’est qu’il n’avait aucune connaissance dans ce domaine d’activités. Comme il le précise : « … je me suis entouré d’une équipe exceptionnelle… ». (2)

Comment exercer son influence

Les modèles de leader chez les entrepreneurs sont nombreux et souvent uniques. Mais une caractéristique revient constamment, c’est celle de pouvoir influencer les autres afin de réaliser l’objectif. Mis à part les entreprises à propriétaire unique, le dirigeant d’entreprise doit effectivement amener les collaborateurs à s’approprier la vision et à travailler fort pour l’accomplir. Il sait que cette cohésion des efforts amènera le succès. Mais comment exercer cette influence ?

D’abord, avoir confiance en soi et croire en son idée; être convaincu pour être convaincant. Je pense que c’est la plus grande force des chefs de TPE et de PME. Par la suite, conduire les employés à partager cette passion et vouloir faire partie de l’équipe gagnante.

S’inspirer du modèle de son employeur

Les gestionnaires intermédiaires peuvent s’inspirer du modèle de leadership du propriétaire de l’entreprise, mais ne peuvent le copier. En effet, chacun a son style et pourra, à partir de ses qualités personnelles, accroître son propre modèle. On ne « clone » pas un leader, on le développe. Mais les caractéristiques de base que nous avons vues précédemment sont toujours présentes. S’approprier la vision et la diffuser.

Mais, toujours dans la même optique, générer l’autonomisation du groupe de travail. Évidemment, comme nous l’avons vu lors de mon dernier article sur les styles de supervision, il faut favoriser un style plus participatif pour obtenir l’apport important du personnel.

Entrepreneur, comment insuffler cette passion à vos gestionnaires ?

Par votre grande passion et votre détermination, vous avez un effet contagieux inestimable. Cette affection pour la réussite doit être aussi présente chez vos principaux collaborateurs qu’elle l’est pour vous. Devenir un modèle c’est aussi, accepter que l’élève puisse dépasser le maître. Les grands leaders sont inspirés par la compétition, elle ne leur fait pas peur. La réussite de vos collaborateurs devra justement stimuler votre propre succès. Évidemment, cette approche demande une dose d’humilité importante. Mais la satisfaction qu’on peut en retirer sera tout aussi fascinante.

 

  • PROULX, Denis (2010), Management des organisations publiques, 2e édition, Québec, Presses de l’Université du Québec. P.218
  • ICI RADIO CANADA (Page consultée le 10 mai 2018).  Site de Tout le monde en parle/ ICI Radio-Canada, [en ligne], https://ici.radio-canada.ca/tele/tout-le-monde-en-parle
PARTAGER
Article précédentComment créer une équipe du tonnerre dans une PME ?
Article suivantLes 5 critères d’analyse dans l’octroi de prêts commerciaux
Gilbert Fortin
Gilbert Fortin offre maintenant aux entreprises ses services de formation et d’accompagnement sur mesure pour les superviseurs et gestionnaires de premier niveau. Les programmes de formation en groupe et individuelle sont conçus pour répondre aux besoins actuels des entreprises québécoises de tous les secteurs d’activités que ce soit les TPE, les PME ou les grandes entreprises. Les services offerts ciblent autant le nouveau personnel de supervision de première ligne que les gestionnaires de premier niveau d’expérience. Il enseigne également aux gestionnaires municipaux œuvrant dans le domaine des travaux publics pour le Service aux entreprises du Cégep de Saint-Laurent depuis 2009. Ses apprenants sont des contremaîtres, superviseurs, directeurs, chefs d’équipe ou employés cols bleus ou cols blancs aspirant à ces fonctions. Au cours des 9 dernières années, il a développé une expertise dans ce domaine qui lui a permis de réaliser différents programmes spécifiques pour des clientèles municipales du Québec. Auparavant, il a enseigné des formations universitaires et non universitaires de perfectionnement professionnel en gestion à différentes clientèles de la sécurité publique, et ce, pour l’École nationale de police du Québec de 2010 à 2016. Ses apprenants étaient des superviseurs ou gestionnaires de plusieurs organisations comme les services correctionnels du Québec, Contrôle routier Québec, le ministère de la Faune et la Société de transport de Montréal pour ne nommer que ceux-ci. Au cours de cette période, il a été chargé de cours pour l’Université du Québec à Trois-Rivières dans le cadre de programmes universitaires pour deux clientèles de l’ÉNPQ. Il a également enseigné la formation de formateur de 2005 à 2016 ainsi que la formation de coach accompagnateur de 2010 à 2016 pour cette même école. Finalement, il a agi comme conseiller en formation. De 1983 à 2010, il a été policier pour la Ville de Laval et pendant 20 ans, il a supervisé du personnel de première ligne. Adepte de la formation il fait présentement des études de deuxième cycle à l’École nationale d’administration publique en Management public. Il possède également une formation de deuxième cycle en éducation et formation pour adultes ainsi qu’une formation universitaire en administration de services et en gestion des ressources humaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici