Stratégie d’affaires : innovons avant qu’il ne soit trop tard !

0
Stratégie d'affaires

Stratégie d’affaires : Innovons avant qu’il ne soit trop tard

de Jean-Luc Doumont,

stratège en communications – DEVICOM

 

L’innovation est au cœur de la stratégie d’affaires de DEVICOM depuis bientôt 30 ans. Chaque entreprise possède des ressources extraordinaires : les êtres humains. Sans mettre l’humain au centre du changement, une innovation ne peut être réussie. Si celui-ci emboîte le pas, il deviendra le meilleur porte-parole qui soit.

Avant d’atteindre le mur, chaque entrepreneur doit faire une sérieuse réflexion sur l’innovation au sein de son entreprise. Aller de l’avant, devenir un leader et se démarquer de la concurrence. Toutes ses qualités ne sont-elles pas les fondements que nous demandons d’un bon gestionnaire ? La réponse est oui !

Est-ce que vous vous êtes déjà demandé pourquoi les consommateurs s’arrachent le nouvel iPhone X alors, qu’entre vous et moi, cela reste à la base un téléphone cellulaire ? Les consommateurs souhaitent découvrir l’innovation que renferme ce cellulaire avec les nouvelles fonctions et technologies qui les mettront au cœur d’une nouvelle génération de téléphone intelligent.

Stratégie d’affaires des grands détaillants

Les hamburgers Mc Do (restauration rapide), les stylos Bic (jetables), l’iPod (milliers de chansons dans un petit boîtier) ont été des ruptures concrètes, parce que ces produits ont amené une innovation qui n’existait pas auparavant. Si le disque vinyle a évolué vers le CD, l’arrivée d’iTunes a été synonyme de rupture dans la façon que le consommateur se procurait de la musique. Sans plus bouger de chez lui, il avait du jour au lendemain, des millions de chansons en un clic de souris.

Si nous étudions de plus près les produits mentionnés plus haut, tous ont dépassé deux stades, soit l’amélioration continue et la création de valeur. L’innovation a été réussie parce que ces marques ont ajouté une valeur, augmentant ainsi son potentiel. Créant par le fait même, un besoin de posséder et de consommer l’un de leurs produits. Créer un besoin sans qu’il soit présent auparavant, c’est aussi innover.

Le facteur commun de tout cela reste l’humain qu’ils ont mis au cœur de tous ces bouleversements technologiques. Dès lors, il n’est plus question de prix, il devient même secondaire dans les choix pour en faire l’acquisition. En changeant les cultures, donc en créant une rupture circonstancielle avec le passé, les grandes marques offrent aux consommateurs ce qu’ils ne retrouveront pas ailleurs. Les voitures de luxe ont pour la plupart quelques années d’avance dans l’innovation en matière de sécurité, n’est-ce pas ?

Le Québec possède des entrepreneurs à qui il manque parfois le petit coup de pouce pour franchir l’étape ultime, soit développer une valeur de potentiel à son maximum pour l’un de leurs produits.

Ensemble, nous sommes plus forts, mais en vous accompagnant, nous irons encore plus loin !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici