Bonheur au travail : quelques trucs faciles !

0
Bonheur au travail

Bonheur au travail : quelques trucs simples !

Par Sylvain Houde

Ce n’est pas compliqué, pourtant ! Un merci, des félicitations, un bonjour le matin… C’est si facile à faire… Pourtant, je remarque que même si ces gestes sont gratuits, ils sont encore peu présents dans bien des organisations. Cessons de penser que la paie à chaque deux semaines est une forme de reconnaissance : il s’agit d’un échange entre une prestation de services et sa rétribution.

Elle a donc peu d’influence sur l’indice de bonheur au travail.

Par contre, ces simples attentions peuvent vraiment faire la différence entre un environnement de travail où il fait bon vivre, où le plaisir règne et les gens se sentent heureux, et un environnement terne, où un climat lourd et les attentes non comblées prennent le dessus.

À ce sujet, dans une même entreprise, une mesure du taux de mobilisation a exposé au grand jour une différence fondamentale entre deux départements. L’un étant extrêmement mobilisé et heureux au travail, l’autre totalement l’inverse. Il s’est avéré que le gestionnaire du premier département saluait les employés de son équipe à son arrivée le matin et utilisait sans restriction le mot « merci ».

Il se faisait un plaisir (un devoir?) de tous les rencontrer une fois par mois pour une rencontre de suivi. Dans l’autre, devinez quoi ? Peu de bonjour, de rares mercis et une rencontre annuelle si vous étiez chanceux.

Bonheur au travail : fini les excuses

Il y a mille et une excuses pour ne pas faire ceci ou cela. Voici quelques exemples entendus en entreprise : « Pourquoi je dirais merci, on ne me le dit jamais, moi ! » « J’ai 25 employés, je n’ai pas le temps de saluer tout le monde le matin ! » « Le comité de direction me paie pour prendre des décisions, pas pour être le fanfaron de service !»

« Si je ne dis rien, ils comprennent que leur travail est bien fait, donc pas besoin de félicitations pour quelque chose qu’ils doivent faire de toute façon. » Pour en finir avec ces excuses bidon, il faut briser ce cercle et oser.

Trouver ce qui est parlant pour votre équipe

Chaque équipe est unique et possède son propre ADN. Est-ce qu’un bonjour est toujours approprié dans toutes les circonstances, peut-être pas, mais il faut que les dirigeants soient en mesure de trouver leur marque distinctive, la petite chose qui coûte rien, mais qui contribue à augmenter l’indice de bonheur au travail. Par exemple, juste avoir un sourire le matin, c’est déjà un bon premier pas.

Se planifier à l’avance des plages horaires avec les employés plutôt que d’attendre qu’ils vous le demandent. Au pire, vous parlerez de la pluie et du beau temps, mais ce moment aura une grande importance dans la vie au bureau de l’employé. Il y a aussi de petites choses à éliminer qui peuvent favoriser un climat de bien-être au travail.

Enlever les feuilles de présences, déléguer des tâches ou donner des mandats spéciaux sont tous des gestes gratuits qui augmentent le sentiment de confiance des employés.

Bref, il y a un consensus général à l’effet que le bien-être psychologique au travail passe d’abord et avant tout par ces petits gestes. Un employé heureux est un employé performant : commençons donc par ce qui est gratuit et qui fait tellement de bien !

PARTAGER
Article précédentMoney Talks : vos projections financières aident à définir votre structure juridique
Article suivantAvez-vous peur d’offrir la reconnaissance en cadeau aux employés ?
Sylvain Houde
SYLVAIN HOUDE M.Sc, CRHA Associé principal Sylvain est passionné par le leadership, la transformation et la stratégie organisationnelle. Titulaire d’une maîtrise en gestion des ressources humaines de HEC Montréal, il est certifié en Lean Six-Sigma et membre de l’ordre des conseillers en ressources humaines (CRHA). Sylvain se distingue spécialement par sa grande rigueur au travail et son sens aigu de l’analyse. Ce qui l’anime par-dessous tout est de collaborer avec les gens afin de les aider à évoluer et faire de leur entreprise un reflet de leurs valeurs et de leur identité. Il cumule plus de 13 années d’expérience professionnelles dont la grande majorité comme spécialiste en gestion de changement pour des firmes de service-conseil comme CGI et R3D, ainsi que pour l’Autorité des marchés financiers dans une multitude de projets diversifiés. Il a aussi donné des conférences sur les pratiques de gestion innovantes pour des transformations réussies. Ses expériences diversifiées et ses fortes habiletés relationnelles ont fait de lui un expert en situation difficile, notamment en redressement d’implantation de solutions informatiques et repositionnements stratégiques d’entreprises ou départements internes. Son point de vue neutre et objectif amène ses clients à prendre du recul et poser des actions qui génèrent des bénéfices, tant sur le plan humain qu’organisationnel. Sylvain possède une bonne connaissance des solutions informatiques implantées en entreprise dans les dernières années, ainsi que les impacts potentiels de ces implantations. Pour maintenir ses hauts standards de qualité, il est proactif afin d’acquérir l’expertise et la formation nécessaire auprès des experts en cas de besoin.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de mettre votre commentaire
Merci d'indiquer votre nom ici